Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Surprise venue du Japon, le yen recule

Marché : Surprise venue du Japon, le yen recule

tradingsat

(CercleFinance.com) - Vendredi midi sur le marché des changes, la monnaie unique européenne se tassait légèrement contre le dollar (- 0,24% à 1,0916) tout en grappillant 0,21% face au franc suisse, à 1,1117, et en restant neutre face à la livre. Mais le fait marquant de la matinée, avant le PIB américain tout à l'heure, nous vient de la Banque du Japon : l'euro s'envole de 1,53% contre la devise nippone, à 131,97 yens.

En effet et alors que ce n'était pas anticipé, la Banque du Japon (BoJ) va mettre en place un taux de rémunération négatifs des dépôts de - 0,1% (contre + 0,1% à ce jour) dans le but de renforcer son objectif d'atteindre une inflation stable de l'ordre de 2%. De plus, la BoJ se réserve le droit d'abaisser encore ce taux en territoire négatif si elle le juge nécessaire.

Les analystes de Nomura reviennent sur cette décision inattendue qui, mécaniquement, affaiblit la valeur du yen contre les autres devises. 'L'introduction de taux négatifs à ce stade constitue une surprise positive' pour l'économie japonaise, estiment les spécialistes. Bien que la Banque du Japon n'ait pas amendé son programme de rachat d'actifs, qui reste de 80.000 milliards de yens par an (un peu plus de 600 milliards d'euros) et comprend aussi des ETF et des titres immobiliers.

Selon Nomura, l'appréciation qu'a le marché de la politique monétaire japonaise vient de changer : 'après le pincement, en décembre, du QQE (le programme de rachat d'actifs, ndlr), les investisseurs étaient de plus en plus sceptiques sur la capacité de la Banque du Japon d'assouplir sa politique. (...) Or la BoJ a changé son cadre d'action plus tôt que le marché ne l'anticipait : de nouveaux assouplissements sont donc possibles', analyse Nomura.

'Nous pensons que la position plus accommodante encore de la Banque du Japon, qui se tient prête à en faire davantage, aura un impact durablement négatif sur la valeur du yen', termine Nomura.

Par ailleurs, les opérateurs suivront de près cet après-midi la publication de la première estimation de la croissance du PIB des Etats-Unis pour le 4e trimestre 2015 par le Bureau of Economic Analysis (BEA). Le consensus table sur + 0,8 ou + 0,9%, ce qui représentait une franche décélération par rapport au 2e trimestre (+ 3,9%) et au 3e (+ 2%).

'Tout chiffre inférieur pourrait rapidement conduire à une inversion de tendance des deux côtés de l'Atlantique', prévient le courtier Trustnet Direct.

Les opérateurs prendront aussi connaissance, par la suite, de l'indice PMI de la région de Chicago et de l'indice de confiance du consommateur de l'Université du Michigan.

Enfin, on notera que le taux d'inflation annuel de la zone euro est estimé à +0,4% en janvier 2016, contre +0,2% en décembre 2015, selon une estimation rapide d'Eurostat.

EG



Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...