Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Statu quo du dollar à la veille du 17 octobre

Marché : Statu quo du dollar à la veille du 17 octobre

tradingsat

(CercleFinance.com) - Ce midi sur le marché des changes, à la veille de la date fatidique du 17 octobre pour le processus budgétaire américain, la monnaie unique européenne s'appréciait légèrement contre le dollar. En hausse de 0,13% à 1,3546 dollar, la devise du Vieux Continent se maintient ainsi sur ses plus hauts niveaux annuels alors que le débat budgétaire américain n'est toujours pas bouclé.

Après bien des tentatives avortées, les déclarations des officiels républicains et démocrates se veulent toujours rassurantes au Capitole, siège du parlement à Washington. 'La dernière rumeur indique que le Sénat (à majorité démocrate, ndlr) devrait se réunir dans la matinée (soit dans l'après-midi heure française, ndlr) pour approuver une nouvelle proposition' budgétaire, rapporte un cambiste nord-européen. 'Puis la proposition en question devra être discutée par la Chambre des représentants', la chambre basse du parlement contrôlée par une majorité républicaine.

'Les rumeurs indiquent aussi que le texte serait susceptible de recevoir l'approbation des républicains', ajoute le spécialiste.

Nombreux sont les commentateurs qui reviennent sur la “date fatidique” du 17 octobre, c'est-à-dire demain. En effet, dans une lettre adressée le 1er octobre au 'speaker' de la Chambre des représentants, le républicain John Boehner, le secrétaire (démocrate) au Trésor Jacob Lew rappelait que le plafond de la dette fédérale, toujours fixé au niveau nominal de 16.699 milliards de dollars, avait été atteint au mois de mai dernier. Depuis lors, indiquait M. Lew, le Trésor a mis en place des mesures financières exceptionnelles, en quelque sorte des expédients qui eux aussi arrivent à leur fin.

'Le Trésor continue de penser que les mesures exceptionnelles mises en places seront épuisées au plus tard le 17 octobre', écrivait alors le ministère, confirmant ainsi son estimation précédente.

En l'absence d'accord à cette date estimative, le Trésor ne serait pas totalement dépourvu, indique M. Lew : la lettre indique ainsi qu'après le 17 octobre, l'Etat fédéral pourrait répondre à ses engagements au moyen d'une ultime cagnotte de 30 milliards de dollars environ.

La fermeture partielle de nombre de services fédéraux (le “shutdown”), qui dure maintenant depuis plus de deux semaines, a probablement réduit la consommation de trésorerie de l'Etat fédéral. Mais une telle somme risque de ne pas permettre de tenir plus que quelques jours.

Quoi qu'il en soit, 'les investisseurs ne paniquent pas. La majorité d'entre eux reste persuadée qu'un accord de dernière minute permettra d'éloigner le spectre du défaut de paiement', commente Aurel BGC.

“Mais lis restent prudents et ils sont de plus en plus nerveux”, ajoutent les analystes. En effet, le Trésor n'a placé qu'avec un succès mitigé, hier, des bons de trésorerie à trois et six mois. “Les ratios de couverture de l'offre par la demande sont au plus bas depuis 2009', indique un spécialiste, ce qui traduit l'inquiétude des investisseurs monétaires quand au débat en cours à Washington.

En outre, l'agence de notation-crédit Fitch a placé sous surveillance négative la note de l'endettement de l'Etat fédéral : si le fameux 'AAA' n'est pas remis en cause à ce stade, il pourrait l'être par la suite.

L'agence écrit d'ailleurs, en guise d'avertissement : 'après l'épisode d'août 2011, la lenteur des négociations visant à relever le plafond de la dette fédérale risque de miner la confiance dans le dollar en tant que principale devise de réserve au niveau mondial, car elle jette le doute sur la bonne foi et le crédit des Etats-Unis'.

Cet après-midi, l'agenda statistique américain compte notamment, après Bourse en France, la publication du Beige Book. Il s'agit du recueil de conjoncture publié par la Fed en vue de la réunion du comité de politique monétaire des 29 et 30 octobre prochains. En raison du 'shutdown' qui a suspendu la publication de nombre de statistiques, le Beige Book sera peut-être suivi de plus près que tel n'est habituellement le cas.

Selon les analystes de Nomura, 'les dernières données publiées semblent témoigner d'une amélioration continue, autant sur le marché du travail que du côté du sentiment des industriels dans le secteur manufacturier. Toutefois, la fermeture partielle des administrations fédérales pourrait peser sur l'activité dans plusieurs régions'.

L'euro gagne par ailleurs 0,26% contre le yen à 133,18, cède 0,05% contre le sterling à 0,8451 et n'est guère plus inspiré contre le franc suisse, à 1,2344 franc l'euro (+ 0,01%).


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...