Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Starwood accepte une nouvelle offre de Marriott face à Anbang

Marché : Starwood accepte une nouvelle offre de Marriott face à Anbang

tradingsat

par Arunima Banerjee

(Reuters) - Le groupe hôtelier américain Starwood Hotels & Resorts Worldwide a annoncé lundi avoir accepté une offre de rachat améliorée de son compatriote Marriott International d'un montant de 13,6 milliards de dollars (12,1 milliards d'euros), plus généreuse donc que celle proposée la semaine dernière par le chinois Anbang Insurance Group.

Starwood a déclaré que l'offre d'Anbang ne constituait plus une "proposition supérieure" à celle de Marriott et précisé que le nouvel accord avec ce dernier l'empêchait d'avoir des discussions avec le chinois.

Marriott a revu à la hausse la part de numéraire de son offre à 21 dollars par action contre deux dollars dans sa proposition initiale. Au total, il est désormais prêt à débourser 79,53 dollars par action Starwood, soit 10,3% de plus que dans sa proposition initiale en novembre.

A Wall Street, l'action Starwood gagnait 4,12% à 83,89 dollars en début de séance tandis que Marriott perdait 1,18% à 72,30 dollars.

"Nous estimons qu'il s'agit de la meilleure offre que Marriott soit disposé à faire", a écrit Ryan Meliker, analyste de Canaccord Genuity, dans une note.

Le projet initial de Marriott avait été contrecarré par le consortium d'investisseurs formé autour d'Anbang, qui avait proposé la semaine dernière 12,8 milliards de dollars, puis 13,16 milliards, soit 78 dollars en numéraire par action Starwood.

Associé aux groupes de capital-investissement J.C. Flowers & Co et Primavera Capital, Anbang avait porté son offre de 16 à 18 dollars en cash par action et Starwood avait fait savoir qu'il accepterait cette proposition si Marriott n'améliorait pas la sienne.

5.500 HÔTELS ET 1,1 MILLION DE CHAMBRES

Un rachat de Starwood par Anbang serait la plus grosse acquisition d'une entreprise américaine par des investisseurs chinois, mais il devrait sans doute subir une enquête approfondie du Comité des investissements étrangers aux Etats-Unis, une commission qui a déjà fait capoter des projets de fusions-acquisitions de grande ampleur.

Pour Ryan Meliker, il semble désormais peu probable qu'Anbang relève son offre et s'engage dans une bataille de surenchères mais ce scénario ne peut pas être totalement exclu.

Anbang n'était pas disponible dans l'immédiat pour commenter ces informations.

Un rapprochement Marriott-Starwood créerait le plus grand groupe hôtelier du monde avec 5.500 établissements et 1,1 million de chambres sous de multiples enseignes, dont Sheraton, Westin, Ritz Carlton et Autograph Collection.

"Le pouvoir de l'information et des relations avec les clients sont pour moi ce qui aurait le plus de valeur pour Marriott dans tout ça", explique Bjorn Hanson, professeur d'hôtellerie et de tourisme à la New York University. "Contrôler autant d'informations permet un marketing et des tarifications mieux ciblées."

Le rachat de Starwood assurerait aussi à Marriott une force de frappe renforcée face aux nouveaux concurrents emmenés par Airbnb.

Marriott s'est assuré un feu vert préalable des autorités antitrust aux Etats-Unis et au Canada mais devrait encore obtenir celui des autorités européennes et chinoises.

Le nouvel accord entre Marriott et Starwood relève à 450 millions de dollars, au lieu de 400 millions, l'indemnité de rupture que Starwood serait tenu de payer si la fusion n'est pas menée à bien.

Bruce Duncan, le président du conseil d'administration de Starwood, s'est dit satisfait que Marriott ait "reconnu la valeur" que son groupe apporte à la fusion.

(avec Sayantani Ghosh à Bangalore, Véronique Tison et Marc Angrand pour le service français, édité par Patrick Vignal)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...