Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Standard Chartered prévoit un 1er semestre difficile

Marché : Standard Chartered prévoit un 1er semestre difficile

Marché : Standard Chartered prévoit un 1er semestre difficileMarché : Standard Chartered prévoit un 1er semestre difficile

LONDRES (Reuters) - Standard Chartered anticipe un environnement difficile au premier semestre et a publié mercredi un bénéfice annuel en baisse, pour la première fois en 10 ans.

La banque, qui dégage 90% de ses profits en Asie, en Afrique et au Moyen-Orient, prévoit une "croissance modeste" cette année mais les conditions de marché et de trading resteront difficiles. "Alors même que la dynamique de performance dépasse celle du second semestre de l'an passé, la performance du premier semestre 2014 aura du mal à décoller, tant au niveau des revenus que des profits", explique-t-elle.

Le bénéfice imposable a été de sept milliards de dollars en 2013, en baisse de 7%. StanChart avait dit en décembre que le bénéfice aurait diminué, en raison de pertes en Corée, un pays où la situation restera très délicate cette année, d'un revenu de banque d'investissement faible et d'un ralentissement de la croissance économique en Asie.

Le dividende a néanmoins été augmenté de 2% à 86 cents par action.

Le "pool" des primes a été réduit de 15% par rapport à 2013, à 772 millions de livres (938 millions d'euros).

Le directeur général Peter Sands a réorganisé la structure de l'établissement en janvier et la banque compte à présent plus que doubler ses actifs sous gestion d'ici 2020, pour les porter à 300 milliards de dollars.

La banque vise une croissance du bénéfice à deux chiffres mais c'est une "aspiration sur le long terme", a poursuivi Sands, au vu d'un ralentissement de la croissance des revenus en général et des pressions qui s'exercent sur le marché coréen où une hausse des créances douteuses et irrécouvrables a poussé la banque à mettre des actifs en vente et à supprimer des postes par centaines.

Sands a confirmé que StanChart recherchait un acheteur pour son activité de crédit à la consommation à Hong Kong. La banque revend également ce type d'activité en Corée.

L'action gagne 2,4% à 1.305,5 pence en matinée. Elle a perdu 28% l'an passé, alors que l'indice bancaire européen a connu une hausse de 19% dans le même temps.

(Steve Slater, Wilfrid Exbrayat pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...