Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : StanChart augmente son capital après une perte trimestrielle

Marché : StanChart augmente son capital après une perte trimestrielle

Marché : StanChart augmente son capital après une perte au 3e trimestreMarché : StanChart augmente son capital après une perte au 3e trimestre

HONG KONG (Reuters) - Standard Chartered va augmenter son capital de 5,1 milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) et supprimer 15.000 emplois, soit 17% de ses effectifs mondiaux, dans le cadre d'un plan stratégique présenté mardi et destiné à restaurer sa profitabilité.

La banque britannique tournée vers l'Asie a accusé au troisième trimestre une perte d'exploitation de 139 millions de dollars, à comparer à un bénéfice de 1,5 milliard de dollars un an plus tôt, un mauvais résultat qu'elle a imputé à des coûts réglementaires en hausse et à des dépréciations de prêts en Inde.

Le produit net bancaire a baissé de 18% sur un an, en repli pour le cinquième trimestre consécutif, reflétant le ralentissement des marchés émergents en Asie.

Le groupe, qui réalise les deux tiers de son activité en Asie, est également pénalisé par la faiblesse des devises émergentes puisqu'il comptabilise ses résultats en dollars.

Outre l'augmentation de capital, le plan stratégique présenté par le nouveau directeur général Bill Winters prévoit la restructuration ou la vente de 100 milliards de dollars de créances non performantes, soit un tiers du total détenu par la banque.

Les suppressions de postes doivent quant à elle permettre des économies de 2,9 milliards de dollars.

La banque a également fait savoir qu'elle ne verserait pas de dividende final au titre de 2015, ce qui se traduira par des économies supplémentaires de 700 millions de dollars.

"Il s'agit d'un ensemble d'actions déterminées et décisives pour fondamentalement renforcer la banque", a déclaré Bill Winters, ancien banquier d'investissement de JPMorgan Chase nommé en juin à la tête de StanChart.

Son prédécesseur Peter Sands avait déjà réorganisé le groupe et supprimé plus de 4.000 postes, sans parvenir à redresser le cap.

L'objectif est de tendre vers un nouvel objectif de ratio de solvabilité CET 1 (common equity tier-1) de 12-13%, contre 11,4% à la fin du troisième trimestre, a précisé l'établissement.

DÉCOTE DE 35%

L'action StanChart chute de 8,86% à 650,4 pence à Londres vers 11h40 GMT, de loin la plus forte baisse de l'indice paneuropéen FTSEurofirst 300.

Avant même ce recul, le titre restait déjà sur une baisse de 31% depuis le début de l'année, dans la perspective d'une augmentation de capital.

L'action cotée à Hong Kong a fini en repli de 2,94% après avoir perdu jusqu'à 6,2% en séance.

L'appel au marché, le premier de StanChart en cinq ans, sera lancé dès mardi au prix de 465 pence par action, soit une décote de 35% par rapport au cours de clôture de lundi à Londres. Deux nouvelles actions seront émises pour sept existantes.

Le fonds singapourien Temasek Holdings, premier actionnaire de la banque avec 15,8% du capital, s'est engagé à souscrire au prorata de ses parts et le deuxième actionnaire, Aberdeen Asset Management, a également apporté son soutien à l'opération.

"Il y a encore beaucoup à faire mais au moins le chemin est clairement tracé", a déclaré à Reuters Hugh Young, directeur général de la société de gestion.

"Post restructuration et recapitalisation, Standard Chartered sera un groupe plus fort (...) mais pour y parvenir, il lui reste plusieurs années d'un travail compliqué", affirme Ronit Ghose, analyste chez Citi.

(Lawrence White, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...