Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Stagnation à New York à la veille de l'emploi

Marché : Stagnation à New York à la veille de l'emploi

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street termine à l'équilibre à l'issue d'une séance de pure 'camisole algorithmique' des indices US littéralement figés autour du point d'équilibre durant plus de 6 heures et demi.

Les score de clôture sont identiques à ceux affichés vers 17H30 puis à mi-séance: le Dow Jones et le 'S&P' affichent respectivement -0,02 et +0,02% après avoir oscillé entre +0,25 et -0,15% au maximum (le S&P500 n'est jamais sorti d'un corridor 2.160/2.168 ce jeudi).

Le Nasdaq s'en sort un peu mieux avec un 'gain' de +0,13% à 5.166: cette stagnation semble répondre à l'impératif de stabiliser les indices jusqu'à la publication demain des chiffres officiels de l'emploi (NFP).

Les indices US n'ont absolument réagi aux chiffres hebdomadaires du chômage outre-Atlantique font ressortir une hausse de +3.000 nouveaux inscrits (à 269.000, une 'stat' plutôt neutre), ni à la chute de -1,5% des commandes à l'industrie américaine (après -1,2% en juin), confirmant une tendance négative qui perdure depuis 15 mois.

Le 'S&P' a été soutenu par quelques poids lourds (Apple +06%, Microsoft +0,8%, Facebook +1,5%, Tesla +2,1%, Micron +3,5%). s de -12%.

De façon contre-intuitive, de nombreuses valeurs pétrolières ont reculé de -1,5% en moyenne (chesapeake, Anadaorko et Valero ont perdu -3%) alors que le baril de 'WTI' (+2,3%) a poursuivi son rebond jusque vers 41,75$.
Le Nasdaq a été plombé par Wall Street termine à l'équilibre à l'issue d'une séance de pure 'camisole algorithmique' des indices US littéralement figés autour du point d'équilibre durant plus de 6 heures et demi.

Les score de clôture sont identiques à ceux affichés vers 17H30 puis à mi-séance: le Dow Jones et le 'S&P' affichent respectivement -0,02 et +0,02% après avoir oscillé entre +0,25 et -0,15% au maximum (le S&P500 n'est jamais sorti d'un corridor 2.160/2.168 ce jeudi).

Le Nasdaq s'en sort un peu mieux avec un 'gain' de +0,13% à 5.166: cette stagnation semble répondre à l'impératif de stabiliser les indices jusqu'à la publication demain des chiffres officiels de l'emploi (NFP).

Les indices US n'ont absolument réagi aux chiffres hebdomadaires du chômage outre-Atlantique font ressortir une hausse de +3.000 nouveaux inscrits (à 269.000, une 'stat' plutôt neutre), ni à la chute de -1,5% des commandes à l'industrie américaine (après -1,2% en juin), confirmant une tendance négative qui perdure depuis 15 mois.

Le 'S&P' a été soutenu par quelques poids lourds (Apple +0,8%, Microsoft +1%, Facebook +1,5%, Tesla +2,1%, Micron +3,5%).

De façon contre-intuitive, de nombreuses valeurs pétrolières ont reculé de -1,5% en moyenne (chesapeake, Anadaorko et Valero ont perdu -3%) alors que le baril de 'WTI' (+2,3%) a poursuivi son rebond jusque vers 41,75$.
Le Nasdaq a été plombé par Tripadvisors qui a plongé de -8,5%, First Solar de -11,2%, CF Industries de -12%... et les 'biotechs' ont également reculé de -1% en moyenne.

Copyright (c) 2016 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...