Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Stabilité de l'euro/dollar avant la Fed

Marché : Stabilité de l'euro/dollar avant la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les mouvements étaient des plus limités ce midi sur le marché des changes avant la publication, dans la soirée, des “minutes” de la Fed américaine. A cette heure, l'euro se tasse de 0,09% contre le billet vert à 1,2654 dollar, quand il grappillait 0,10% à 137,1 yens et 0,06% contre le sterling à 0,7873.

Hier, comme les rumeurs le laissaient entendre ces derniers jours, le Fonds monétaire international a révisé vers le bas ses projections mondiales, dont il ressort l'élargissement de l'écart économique qui sépare l'Europe des Etats-Unis.

En effet, le FMI a abaissé ses prévisions de croissance mondiale pour 2014 (- 0,1 point à 3,3%) et 2015 (- 0,2 point à 3,8%). Certes, l'institution a sensiblement relevé ses anticipations de croissance cette année aux Etats-Unis (+ 0,5 point à 2,2%), tout en les laissant inchangées en 2015 à 3,1%, ce qui augure toujours d'une belle accélération.

En revanche, celle de la zone euro ont été ramenées à 0,8% puis 1,3%, contre 1,1 et 1,5% précédemment. On notera aussi que les prévisions pour l'ensemble des pays émergents ont été rabotées, tout en restant, à 4,4% puis 5%, nettement supérieures aux perspectives des pays industrialisés.

“La propagation du virus Ebola à l'Espagne et la perspective de voir la ville syrienne de Kobani tomber aux mains des combattants de l'Etat islamique à la frontière de la Syrie et de la Turquie ravivent l'aversion au risque”, indique-t-on ce matin chez Société Générale.

“Venant ajouter à cela, le FMI a révisé ses prévisions de croissance mondiale à la baisse. C'est dans ce contexte que le compte-rendu du FOMC de septembre sera publié aujourd'hui”, ajoutent encore les spécialistes.

Dans ce document, qui résume la dernière réunion de la Réserve fédérale américaine, les cambistes guetteront des indices pour le prochain FOMC, qui se terminera le 29 octobre. De l'avis général, la Fed devrait alors annoncer le terme de ses programmes de rachats d'actifs obligataires. Et ensuite, quelque part en 2015, elle procédera probablement au relèvement de ses taux directeurs depuis leur niveau actuel proche de 0%.

Autant de facteurs favorables au dollar puisque de son côté, la BCE fait pratiquement l'inverse : elle vient d'abaisser à nouveau ses taux courts et en va se lancer, d'ici quelques jours, dans un programme de rachat d'actifs.


Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...