Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Stabilisation de l'euro vers 1,30 dollar

Marché : Stabilisation de l'euro vers 1,30 dollar

tradingsat

(CercleFinance.com) - Mercredi midi sur le marché, la monnaie unique européenne restait sans direction face au dollar US après son recul de la veille, et prenait ses quartiers aux environs immédiats de 1,30 dollar. La devise européenne semble relativement peu touchée par l'anticipation croissante d'une prochaine baisse de ses taux par la BCE. Vers 12 heures 50, l'euro cote ainsi 1,3009 dollar (+ 0,05%), étant relativement éloigné de son point bas de la matinée (1,2955).

L'euro gagne aussi 0,40% contre le yen à 129,67, tout en restant sans direction contre le sterling à 0,8517) et le franc suisse à 1,2309).

Comme les analystes de Barclays Bourse le résument ce matin, “les indicateurs précurseurs d'activité (PMI) qui ont déçu en Allemagne (hier) ont relancé l'anticipation d'une baisse des taux de la BCE en mai et vont dans le sens des partisans de la relance économique”. Le rôle de l'Allemagne dans la détermination de la politique monétaire européenne est effectivement considéré comme central, or même ce pays

La prochaine réunion du conseil des gouverneurs de la BCE est attendue le jeudi 2 mai.

Après les PMI hier, dont celui d'outre-Rhin, les cambistes ont d'ailleurs appris ce matin que le climat des affaires en Allemagne s'était encore dégradé en avril : l'indice Ifo est ressorti à 104,4 contre 106,7 le mois précédent, et alors que le consensus n'attendait qu'une baisse à un peu plus de 106.

Dans le détail, le climat des affaires se dégrade nettement dans les secteurs de l'industrie, de la distribution de gros et de la construction, mais moins dans la distribution au détail.

'Les marchés financiers semblent portés par l'espoir d'une action des banques centrales (de la BCE notamment, ndlr) alors que les derniers indicateurs économiques virent franchement au rouge', surenchérissent les cambistes de Société Générale.

La perspective d'une réduction de l'écart de taux entre la rémunération à court terme de l'euro (dont le taux directeur est actuellement de 0,75%, contre 0-0,25% pour la Fed et 0-0,10% pour la Banque du Japon) tend à peser sur la valeur relative de l'euro.

La hausse des actions et la baisse de l'euro indiquent que les anticipations de baisse de taux de la BCE vont croissant sur le marché, ajoute SG. Ses analystes ne sont cependant pas d'accord, et attendent plutôt des discussions sur des mesures monétaires 'non conventionnelles' dont l'impact conjoncturel serait plus fort.

'Comme il l'a été reconnu par plusieurs membres de la BCE, la réduction du taux de refinancement (de la BCE) n'aurait pas d'impact significatif, étant donné que les taux interbancaires sont déjà proches de zéro et que la fragmentation des marchés financiers' de la zone euro perdure, indique SG. En tout état de cause, les outils disponibles sont de plus en plus rares à la BCE. Attention à une 'déception', prévient donc SG.

Barclays Bourse est sur la même longueur d'onde : “rappelons cependant que des taux plus bas en Europe ne seront efficaces que dans le cas d'une fluidité entre politique monétaire et économie réelle. Pour l'instant, les tuyaux de correspondance sont un peu bouchés”.

D'autres cambistes ajoutent que l'Europe pourrait marquer un virage dans une politique budgétaire jusqu'à présent dominée par la rigueur, comme des déclarations récentes du président de la Commission, M. Barroso, peuvent le laisser entendre.

Depuis les Etats-Unis tout à l'heure, les opérateurs de changes prendront connaissance des commandes de biens durables pour le mois de mars.


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...