Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Shinzo Abe maintient en principe la hausse de la TVA au Japon

Marché : Shinzo Abe maintient en principe la hausse de la TVA au Japon

Marché : Shinzo Abe maintient en principe la hausse de la TVA au JaponMarché : Shinzo Abe maintient en principe la hausse de la TVA au Japon

TOKYO (Reuters) - Le projet de hausse de la TVA au Japon l'an prochain sera mis en oeuvre comme prévu sauf crise financière comme celle provoquée par la faillite de Lehman Brothers ou catastrophe naturelle majeure, a déclaré lundi le Premier ministre Shinzo Abe.

Il n'a pas précisé si les séismes meurtriers qui se sont produits sur l'île méridionale de Kyushu en fin de semaine dernière pouvaient entrer dans cette catégorie de catastrophes "majeures" susceptibles d'amener le gouvernement à revoir sa position.

Les secousses ont fait au moins 42 morts et perturbé la production de grands groupes industriels comme Toyota ou Sony.

"Concernant la taxe sur la valeur ajoutée, comme je l'ai dit précédemment, il n'y a pas de changement dans notre position de principe à savoir que, sauf situation comparable au choc Lehman Brothers ou catastrophe majeure, la TVA sera relevée comme prévu", a dit Shinzo Abe au Parlement.

Avec la faiblesse de la consommation, la réticence des entreprises à augmenter les salaires et la fermeté du yen qui pénalise les exportations, les économistes étaient déjà nombreux à penser que le gouvernement ne serait pas en mesure d'augmenter de deux points le taux de la TVA, à 10%, en avril 2017 comme il le projette. La mesure, déjà reportée une fois, est destinée à réduire la dette publique et le déficit de la sécurité sociale.

Pour certains experts, les séismes de Kyushu pourraient servir de prétexte à Shinzo Abe pour sauter le pas sans paraître renier ses engagements.

"L'impact négatif sur la psychologie des consommateurs et des entreprises pourrait justifier de reporter la (hausse de la) TVA", dit Robert Feldman chez Morgan Stanley MUFG Research à Tokyo. "C'est une raison de plus pour ne pas relever la taxe."

Les économistes estiment que les séismes pourraient amputer la production industrielle d'un point de pourcentage en avril et nuire au tourisme, secteur qui a beaucoup contribué dernièrement à la consommation. Le Centre américain de veille géologique a estimé à 72% la probabilité de dégâts économiques dépassant les 10 milliards de dollars.

L'impact sera toutefois bien moindre que le tremblement de terre et le tsunami de mars 2011 qui avaient dévasté le nord-est de l'archipel et provoqué l'accident nucléaire de Fukushima.

Shinzo Abe devrait annoncer sa décision sur le relèvement de la TVA au moment du sommet du G7 que le Japon accueillera les 26 et 27 mai.

(Kaori Kaneko et Linda Sieg, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...