Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Se remet un peu de la correction de la veille

Marché : Se remet un peu de la correction de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - La plupart des indices européens se remettent timidement de la franche correction de la veille, dans l'attente de la batterie d'indicateurs américains de cet après-midi et de la parution du 'Beige Book' de la Fed ce soir.

Madrid gagne 0,5%, devant Amsterdam (+0,3%), Francfort, Paris, Milan (+0,2%) et Bruxelles (+0,1%), tandis que Londres stagne, que Zurich cède 0,2% et Lisbonne 0,3%. A New York la veille, le Dow Jones et le Nasdaq ont perdu 0,6% et 0,2% respectivement.

Si les marchés d'actions américains ont été privés mardi de tout catalyseur, de nombreux indicateurs économiques sont susceptibles d'influer sur la tendance cet après-midi: seront ainsi publiés la balance commerciale, l'ISM des services et les ventes de logements neufs.

L'enquête ADP sur l'emploi privé surtout pourrait retenir l'attention, dans la mesure où elle pourrait préfigurer le rapport officiel sur l'emploi de vendredi, particulièrement important du point de vue de la politique monétaire de la Fed.

Les investisseurs prendront ensuite connaissance, après la fermeture des places européennes, du contenu du 'Beige Book', qui synthétise les rapports des réserves fédérales américaines sur la situation de l'économie des Etats-Unis.

En attendant, les investisseurs ont pris connaissance de l'indice PMI final Markit composite dans l'Eurozone qui, à 51,7 en novembre, met en évidence une cinquième croissance mensuelle de l'activité du secteur privé, mais à un rythme ralenti.

Les données continuent de signaler de fortes variations de tendances entre les pays : l'Allemagne et l'Irlande affichent des hausses d'activité bien plus marquées que dans les autres pays, alors que la France et l'Italie renouent avec la contraction.

'S'il ne faut pas négliger la portée du retour à la croissance enregistré dans la région après la forte contraction du début d'année, la fragilité de l'expansion demeure toutefois préoccupante', commente Chris Williamson, chief economist à Markit.

Toujours dans la zone euro, Eurostat a confirmé une croissance de 0,1% du PIB au troisième trimestre par rapport au précédent, et a fait part d'une baisse de 0,2% du volume de ventes de détail en octobre d'un mois sur l'autre.

A Londres, Tesco cède 0,2% à 341 pence après le point d'activité terne du distributeur pour son troisième trimestre, qui s'accompagne néanmoins de propos rassurants quant aux performances attendues sur l'ensemble de l'exercice.

Reckitt Benckiser cède 1% à moins de 4.820 pence, UBS ayant radicalement changé son fusil d'épaule sur le titre du groupe de biens de consommation, en ramenant d'un coup son conseil de 'achat' à 'vendre'.

A l'inverse, Accor se montre bien orienté sur le CAC40 à Paris, gagnant 2,8% à 32,9 euros, à la faveur d'un relèvement de recommandation du même broker de 'neutre' à 'achat', avec un objectif de cours rehaussé de 29,1 à 36,5 euros.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...