Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Se montre partagé après le placement grec

Marché : Se montre partagé après le placement grec

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens ne savent trop sur quel pied danser, les opérateurs se montrant partagés sur l'interprétation à donner au succès du placement obligataire de la Grèce, nouvelle qui éclipse de bons chiffres américains.

Londres et Zurich prennent 0,3%, Francfort et Amsterdam se stabilisent, mais Paris et Bruxelles perdent 0,3%, Milan 0,5%, Lisbonne 0,7% et Madrid 1,2%. A New York, le Dow Jones reste stable et le Nasdaq recule de 0,8%.

'Le placement obligataire de la Grèce (titres à cinq ans à un rendement de 4,95%) envoie un message très positif aux marchés', juge Natixis, notant que le pays se prépare à regagner un accès complet aux marchés vers 2016.

Moins enthousiaste, Christopher Dembik estime que ce succès 'reflète tout simplement l'amélioration de l'appétit au risque pour les pays périphériques de la zone euro depuis que le programme OMT a été annoncé par la BCE'.

'Les challenges économiques et financiers de la Grèce subsistent, avec la perspective d'un troisième plan d'aide international compris entre 10 et 20 milliards d'euros qui est toujours d'actualité', poursuit l'analyste financier chez Saxo Banque.

Ces interrogations font passer au deuxième plan la chute des inscriptions hebdomadaires aux allocations chômage aux Etats-Unis, de 32.000 à 300.000 la semaine dernière, soit leur plus bas niveau depuis près de sept ans.

Toujours aux Etats-Unis, les prix à l'importation ont augmenté bien plus que prévu en mars : ils ont en effet augmenté de 0,6% le mois dernier, contre un consensus qui visait 0,2%, après une progression de 0,9% en février.

Côté valeurs, Marks & Spencer recule de 3,3% à 441 pence à Londres, à la suite d'un point d'activité de la chaine de grands magasins, d'où ressort une baisse de 0,2% de ses ventes en données comparables au Royaume Uni sur son quatrième trimestre comptable.

L'action Eni gagne 0,6% à 18,4 euros et surperforme la tendance à Milan, soutenue par Exane BNP Paribas qui passe de 'neutre' à 'surperformance', considérant que 'le pire est passé' pour la compagnie pétro-gazière italienne.

A Paris, LVMH bondit de 3,4% à 141 euros après l'annonce d'une croissance organique de 6% des ventes du groupe de luxe au premier trimestre, contre un consensus de 7%, mais avec une accélération de sa branche de maroquinerie (+9%).

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...