Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : SAP pourrait dépasser ses objectifs 2015 grâce au cloud

Marché : SAP pourrait dépasser ses objectifs 2015 grâce au cloud

Marché : SAP pourrait dépasser ses objectifs 2015 grâce au cloudMarché : SAP pourrait dépasser ses objectifs 2015 grâce au cloud

par Harro Ten Wolde et Eric Auchard

FRANCFORT (Reuters) - SAP a confirmé mardi ses solides résultats du troisième trimestre publiés une semaine plus tôt et indiqué qu'il pourrait dépasser ses objectifs 2015 au quatrième trimestre grâce à son activité d'informatique dématérialisée ("cloud") en plein essor.

L'optimisme du groupe allemand, numéro un européen des logiciels, contraste avec les difficultés d'IBM qui a annoncé lundi un recul plus fort qu'attendu de son chiffre d'affaires trimestriel et revu à la baisse ses objectifs de résultats pour l'ensemble de l'année.

SAP profite non seulement de la forte croissance de sa nouvelle division de "cloud" mais aussi de la bonne résistance de ses logiciels classiques dans un contexte d'incertitudes sur l'économie mondiale avec le ralentissement observé en Chine.

La spécialisation du groupe allemand dans les logiciels d'entreprise et ses contrats de vente pluriannuels le mettent à l'abri des fluctuations conjoncturelles de court terme.

"La raison pour laquelle nous n'avons pas relevé notre 'guidance' est parce qu'il s'agit d'un objectif annuel, or l'essentiel de l'exécution se fera au quatrième trimestre", a déclaré le président du directoire Bill McDermott.

"On se sent bien, on a certainement une chance de le dépasser et c'est pour cela qu'il est fermement réitéré", a-t-il ajouté.

SAP prévoit un bénéfice d'exploitation de l'ordre de 5,6-5,9 miliards d'euros cette année, soit un résultat au moins égal à celui de 5,6 milliards réalisé en 2014.

Il vise également une hausse de 8 à 10% des revenus du cloud et des logiciels, hors impact des taux de change.

Sur les neuf premiers mois de l'exercice, ces derniers ont augmenté de 11% à 11,85 milliards d'euros.

FORTE CROISSANCE EN FRANCE ET EN ALLEMAGNE

Pour le troisième trimestre, SAP a confirmé une hausse de 19% de son bénéfice d'exploitation à 1,62 milliard d'euros, comme annoncé le 13 octobre.

Le groupe a fait état d'une forte croissance en Amérique du Nord et en Europe, notamment en France et en Allemagne, et a ajouté que la faiblesse de ses ventes en Chine et au Brésil avait été contrebalancée par de solides performances en Inde, en Corée du Sud et ailleurs en Amérique latine.

IBM, le numéro un mondial des services informatiques, a fait état d'une baisse combinée de 30% de ses ventes au Brésil, en Russie, en Inde et en Chine, du fait du ralentissement de la demande et du dollar fort.

SAP a accru de neuf points de pourcentage sa marge brute dans le cloud, a déclaré le directeur financier Luka Mucic.

Le dernier trimestre de l'année est traditionnellement le plus lucratif pour le groupe allemand, grâce au renouvellement de licences existantes, mais ce facteur pourrait s'avérer contraire cette année du fait du contexte économique incertain, ont récemment noté les analystes de Berenberg.

Ceux de Morgan Stanley retiennent surtout que le groupe a battu le consensus au troisième trimestre (hors éléments exceptionnels) pour la première fois depuis six trimestres.

L'action SAP, en repli de 0,15% à 66,05 euros à la Bourse de Francfort vers 9h30 GMT, fait du surplace mardi mais elle avait bien progressé la semaine dernière en réaction au résultat d'exploitation meilleur que prévu.

(Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...