Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : SAP craint les conséquences du ralentissement chinois

Marché : SAP craint les conséquences du ralentissement chinois

Marché : SAP craint les conséquences du ralentissement chinoisMarché : SAP craint les conséquences du ralentissement chinois

FRANCFORT (Reuters) - L'allemand SAP a abaissé jeudi sa prévision de chiffre d'affaires tiré de ses activités dans le logiciel, invoquant les effets du ralentissement de la croissance économique en Chine et la transition de certains clients vers l'informatique dématérialisée.

Une demi-heure avant l'ouverture de la Bourse de Francfort, le titre SAP était indiqué en baisse de 3,6%.

L'éditeur de logiciels à destination des entreprises a indiqué qu'il prévoyait une hausse de son CA tiré des logiciels et des services liés aux logiciels d'au moins 10% hors variations des taux de change alors qu'il prédisait auparavant une fourchette allant de 11 à 13%.

"Sur le court terme, la diminution des taux de croissance en Chine affecte non seulement la Chine mais également tous les pays qui l'entourent", a dit Jim Hagemann Snabe, co-dirigeant de SAP.

Le taux de croissance chinois a ralenti à 7,5% avril à juin, affichant un neuvième recul sur les dix derniers trimestre et il risque de heurter les groupes d'assise mondiale qui ont fait le pari d'adosser leur expansion à la deuxième économie mondiale.

Le ralentissement chinois a des conséquences qui dépassent ses frontières et qui touche tout particulièrement ses principaux partenaires comme le Japon, l'Australie et la Nouvelle-Zélande où la clientèle de S&P rechigne à acquérir de nouveaux logiciels.

Le groupe a toutefois maintenu sa prévision de bénéfice d'exploitation 2013 situé entre 5,85 et 5,95 milliards d'euros à taux de change constant, soit une hausse de 12 à 14% par rapport aux 5,21 milliards enregistrés l'année dernière.

Orale, le principal concurrent de SAP, a mis ses ventes décevantes sur le compte d'une baisse de la demande en provenance d'Asie et d'Amérique latine.

Jim Hagemann Snabe a toutefois dit s'attendre à un rebond des ventes dans la zone Asie-Pacifique sans pour autant être en mesure de dire quand.

A taux de change constant, le bénéfice d'exploitation est ressorti en hausse de 10% à 1,22 milliard d'euros au deuxième trimestre, un niveau relativement conforme aux prévisions des analystes.

Le chiffre d'affaires tiré des logiciels et des services liés aux logiciels a progressé de 10% à 3,35 milliards d'euros aux trois mois à juin, alors que les prévisions donnaient 3,41 milliards.

Maria Sheahan, Nicolas Delame pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...