Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Salzgitter réduit ses pertes, les prévisions déçoivent

Marché : Salzgitter réduit ses pertes, les prévisions déçoivent

Marché : Salzgitter a réduit ses pertes à 15 millions d'euros en 2014Marché : Salzgitter a réduit ses pertes à 15 millions d'euros en 2014

par Georgina Prodhan

FRANCFORT (Reuters) - Le sidérurgiste allemand Salzgitter s'est rapproché de l'équilibre financier en 2014 grâce à la réduction de ses coûts et il prévoit pour cette année un bénéfice d'exploitation, inférieur toutefois aux attentes du marché.

Sa perte avant impôt a été réduite à 15 millions d'euros l'an dernier et pour 2015, il table sur un bénéfice imposable situé dans le bas de la fourchette à deux chiffres en dizaines de millions d'euros, alors que les analystes financiers interrogés par Reuters tablent en moyenne sur un profit de 64 millions.

"Cet incontestable succès ne doit pas nous détourner du fait que nous avons encore beaucoup de travail à accomplir avant d'atteindre des résultats financiers entièrement satisfaisants", a déclaré le président du directoire Heinz Jörg Fuhrmann, cité dans un communiqué.

A la Bourse de Francfort, l'action Salzgitter perdait 4,97% à 26 euros à la mi-journée, alors que l'indice Stoxx européen des ressources de base cédait 0,58%.

Le groupe allemand, numéro un mondial des tubes d'acier de grande section, est engagé dans une phase de restructuration face à la faiblesse persistante des prix de l'acier et à la lenteur de la demande, sur fond d'offre excédentaire.

Il n'a pas dégagé le moindre bénéfice imposable depuis 2011.

Les analystes jugent la prévision 2015 décevante et certains doutent que la restructuration en cours suffise à compenser la chute des cours et les mauvaises performances de certaines activités du groupe.

"Salzgitter a fait état d'une nette amélioration de son résultat avant impôt d'une année sur l'autre en 2014, en dépit d'un contexte de marché toujours difficile, grâce pour une bonne part à ses efforts de réduction des coûts. Toutefois, nous restons sceptique sur l'ampleur réelle et la pérennité de ces mesures", a écrit Seth Rosenfeld, de Jefferies, dans une note.

Le groupe a précisé que l'amélioration des résultats avait été particulièrement marquée pour sa filiale d'aciers spéciaux Peiner Träger et sa division de tubes de précision Mannesmann.

Sa trésorerie atteignait 403 millions d'euros fin 2014, en hausse d'un tiers sur un an, a-t-il précisé.

Son chiffre d'affaires a diminué de 3% l'an dernier à 9,04 milliards d'euros dans un contexte tarifaire peu favorable sur le marché européen de l'acier. Salzgitter prévoit pour cette année des ventes d'environ 9,5 milliards d'euros.

(Marc Angrand pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...