Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Sainsbury's mise sur le commerce en ligne avec le rachat d'Argos

Marché : Sainsbury's mise sur le commerce en ligne avec le rachat d'Argos

Marché : Home Retail accepte d'être racheté par SainsburyMarché : Home Retail accepte d'être racheté par Sainsbury

LONDRES (Reuters) - Sainsbury's, le numéro deux britannique de la grande distribution, a annoncé mardi avoir conclu le rachat de Home Retail pour 1,3 milliard de livres (1,7 milliard d'euros), une opération sur laquelle il compte pour se renforcer dans le commerce en ligne et se diversifier hors de l'alimentation, où la concurrence est à couteaux tirés au Royaume-Uni.

Home Retail, propriétaire du distributeur Argos, avait l'an dernier éconduit Sainsbury's mais il s'est dit disposé à recommander sa nouvelle proposition, qui valorise son action à 161,3 pence, contre 152,9 en clôture lundi.

Argos, un distributeur généraliste qui propose à sa clientèle de choisir sur catalogue les produits qu'elle peut aller acheter en magasin, dispose de l'un des réseaux de vente en ligne et de livraison les plus avancés au Royaume-Uni.

Le 4 janvier, Sainsbury's avait révélé avoir approché Home Retail en novembre, ce qui avait fait flamber le cours de Bourse de ce dernier.

L'action Home Retail, qui valait environ 100 pence avant l'annonce de la première approche, évoluait sur une note hésitante en matinée mardi. A 9h42 GMT, le titre était pratiquement inchangé à 153 pence. Sainsbury's s'adjugeait pour sa part 1,84% à 249 pence.

Le marché britannique de la grande distribution a pâti ces dernières années de la percée des discounters comme Aldi et Lidl et de l'essor du commerce électronique.

SAINSBURY'S PROMET UN IMPACT FINANCIER POSITIF IMMÉDIAT

Sainsbury's s'en est plutôt mieux sorti que d'autres mais il veut encore renforcer ses réseaux de livraison et de vente en ligne.

L'acquisition de Home Retail lui permettra d'accélérer ses livraisons de produits non alimentaires et d'étoffer son offre d'électroménager, d'électronique et de jouets. Il pourra en outre fermer des magasins Argos, en ouvrir d'autres à ses propres produits ou installer des points de vente d'Argos dans ses supermarchés.

Sainsbury's a dit s'attendre à ce que l'opération ait un effet positif sur ses résultats dès la première année pleine suivant sa finalisation. L'intégration d'Argos est censée lui permettre d'augmenter son bénéfice de plus de 10% à partir de la troisième année pleine, au cours de laquelle les synergies atteindraient au moins 120 millions de livres.

L'accord a été facilité par la décision de Home Retail de céder le mois dernier son enseigne de bricolage et d'aménagement intérieur Homebase au groupe australien Wesfarmers pour 340 millions de livres, lui laissant sa seule activité Argos qui était convoitée par Sainsbury's.

Aux termes de l'offre, les actionnaires de Home Retail obtiendront 0,321 action nouvelle de Sainsbury's et 55 pence en espèces pour chaque titre apporté. Ils recevront en sus, avant la finalisation de l'offre, un versement de 25 pence par action puis un paiement de 2,8 pence faisant office de dividende final.

(Kate Holton et James Davey, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2016 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...