Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : S'enfonce sur une salve d'indicateurs

Marché : S'enfonce sur une salve d'indicateurs

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens s'enfoncent en terrain négatif cet après-midi, sous le poids d'une salve d'indicateurs américains illustrant la résilience de l'économie américaine, et donc de nature à plaider pour une remontée des taux directeurs outre Atlantique.

Paris lâche 2,3%, Francfort 2%, Amsterdam et Bruxelles 1,9%, Madrid perd 1,6%, Milan et Zurich 1,4%, Lisbonne 1,1% et Londres 0,9%. A New York, le Dow Jones dévisse de 1,2% et le Nasdaq de 1,1%.

'Des chiffres trop chauds ranimerait les spéculations selon lesquelles la Réserve fédérale pourrait se remettre en position de relever ses taux directeurs', indiquait Tony Cross, analyste de marchés chez Trustnet Direct, avant la parution des données de l'après-midi.

Or, le Département américain du travail a recensé 267.000 premières demandes d'indemnisation du chômage la semaine dernière, soit 3.000 de plus que la semaine précédente, mais les économistes anticipaient une hausse à 271.000.

De même, les commandes de biens durables ont baissé de 2% aux Etats-Unis le mois dernier, là où les économistes attendaient une baisse de l'ordre de 2,3%. Hors secteur des transports, les commandes sont même restées inchangées en août.

Enfin, le Département du Commerce a comptabilisé 552.000 ventes de logements neufs en rythme annualisé en août, soit une hausse de 5,7% par rapport à juillet, alors que le consensus n'escomptait qu'une augmentation vers 515.000 unités.

De ce côté de l'Atlantique, l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne a de nouveau progressé pour se retrouver à 108,5 en septembre contre 108,4 en août, alors que les économistes l'attendaient en repli à un peu mois de 108.

Le climat des affaires en France se montre stable en septembre, d'après l'indicateur synthétique de l'Insee qui reste à un niveau correspondant à sa moyenne de long terme (100). Pour l'industrie, l'indice gagne un point à 104.

Volkswagen reprend 1,2% à Francfort, au lendemain de la démission du directeur général Martin Winterkorn, pour aider le constructeur automobile à 'prendre un nouveau départ' après le scandale des émissions diesels aux Etats-Unis.

L'onde de choc du 'dieselgate' n'a toutefois pas fini de faire des dégâts : BMW plonge de 6% sur un article d'Autobild faisant état d'une pollution largement au-dessus des normes maximales européennes pour son SUV de type X3 xDrive 20d.

H&M recule de 3,5% sur l'OMX, suite à la présentation des résultats de la chaine suédoise de vêtements au titre de son troisième trimestre comptable en ligne avec le consensus, mais avec un début du quatrième trimestre décevant selon un analyste de Bernstein.

EDF cède 3,6% à Paris dans le sillage d'une dégradation de HSBC, qui a invoqué le risque du projet nucléaire d'Hinkley Point pour abaisser sa recommandation de 'conserver' à 'alléger', avec un objectif de cours réduit de 20 à 15 euros.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...