Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ryanair voit les pressions sur les prix s'atténuer

Marché : Ryanair voit les pressions sur les prix s'atténuer

Marché : Ryanair annonce une perte au 3e trimestreMarché : Ryanair annonce une perte au 3e trimestre

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a fait état lundi de réservations en nette hausse et d'une atténuation des pressions sur les prix dans le secteur aérien européen, reprenant ainsi de la hauteur après son passage à vide l'an dernier, marqué par une image ternie auprès des consommateurs et deux avertissements sur résultats.

La compagnie aérienne irlandaise, la première d'Europe par le nombre de passagers transportés, a accusé une perte de 35 millions d'euros sur les trois derniers mois de 2013 mais elle a réaffirmé sa prévision d'un bénéfice compris entre 500 et 520 millions d'euros sur l'ensemble de l'exercice clos fin mars.

A la Bourse de Dublin, le titre a ouvert en hausse de 6% après ces annonces et il conservait un gain de 5,26% à 6,65 euros vers 09h30 GMT, à comparer à un plus bas d'un an de 5,33 euros touché en novembre après un deuxième "profit warning" qui avait pris les investisseurs à contre-pied.

"La tendance des prix reste baissière mais son déclin est enrayé", a déclaré le directeur général de la compagnie à bas coûts, Michael O'Leary.

Le prix moyen du billet devrait reculer de 8% sur les trois premiers mois de 2014, moins que la baisse de 10% que la compagnie anticipait, a-t-il dit.

En octobre-décembre, le prix moyen a baissé de 9%. Le nombre de passagers transportés a augmenté de 6% par rapport à la même période de 2012 mais le chiffre d'affaires est resté stable du fait de la baisse des prix.

EasyJet, le concurrent britannique, a réussi, lui, à augmenter son chiffre d'affaires de 7,7% sur la période avec une hausse de seulement 4,2% du nombre de passagers.

Epinglée l'an dernier par la presse britannique pour la piètre qualité de ses services - et dernière du classement de 100 grandes marques établi par le magazine Which? - la compagnie a depuis annoncé la suppression de ses frais pour bagages et enregistrement. De plus, les passagers peuvent désormais emmener un deuxième sac en cabine et des places sont attribuées dans tous les avions.

Selon Michael Cawley, le directeur général adjoint, ces mesures commencent à porter leurs fruits même si leur impact sur les résultats ne se fait pas encore sentir.

"La réaction a été très positive (...), notamment en termes de réservations que nous n'avons jamais vues aussi élevées à l'avance", a-t-il dit.

Les dépenses de marketing de Ryanair devraient tripler cette année pour atteindre 35 millions d'euros, mais cela sera en grande partie compensé par des économies réalisées sur les coûts d'aéroports, a-t-il ajouté.

Conor Humphries, Véronique Tison pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...