Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ryanair optimiste pour son bénéfice annuel

Marché : Ryanair optimiste pour son bénéfice annuel

Marché : Ryanair s'attend à un bénéfice en haut de sa marge de prévisionsMarché : Ryanair s'attend à un bénéfice en haut de sa marge de prévisions

DUBLIN (Reuters) - Ryanair a dit lundi s'attendre à ce que ses bénéfices annuels se situent tout en haut de sa marge de prévision, grâce à une hausse plus forte qu'attendu de son trafic passagers.

Début septembre, la compagnie aérienne irlandaise avait déjà relevé son objectif de bénéfice de 25% au vu de ses bonnes performances commerciales pendant la saison estivale, avec le soutien aussi du sterling fort.

Elle a dit lundi s'attendre à un résultat à la limite haute de sa fourchette cible de 1,175-1,225 milliard d'euros et a aussi relevé sa prévision de trafic passagers, tablant désormais sur 105 millions de personnes, au lieu de 104 millions, au cours de l'exercice clos en mars.

"Nous avons connu un formidable été grâce à une rare confluence d'événements favorables, à savoir la vigueur du sterling, la météo défavorable en Europe du Nord, des capacités stables dans le secteur et des économies sur notre facture de carburant", déclare le directeur général Michael O'Leary dans un communiqué.

Le titre de la compagnie à bas coût abandonne cependant 0,6% vers 09h40 GMT à la Bourse de Dublin, ce qui pourrait s'expliquer par le fait que ses résultats n'ont pas significativement dépassé les attentes, d'après Mark Simpson, analyste chez Goodbody Stockbrokers.

Le groupe a dégagé sur les six mois à fin septembre un bénéfice après impôt en hausse de 37% en rythme annuel, à 1,088 milliard d'euros, soit un chiffre légèrement supérieur aux prévisions du marché, d'environ 1,064 milliard d'euros.

Sur cette période, la part de sièges vides dans les avions a été ramenée à 9% au lieu de 11% un an plus tôt.

Malgré son optimisme pour son bénéfice annuel, Ryanair anticipe une guerre des tarifs durant l'hiver et s'attend à ce que les tarifs reculent de 4% au premier trimestre 2016.

"Nous baissons déjà nos prix (...) et au cours des dernières semaines de plus en plus de compagnies ont diminué leurs tarifs", a précisé Michael O'Leary.

Ryanair s'attend désormais à transporter 180 millions de passagers par an à l'horizon 2024, au lieu d'un objectif précédent de 160 millions, ce qui correspondrait selon les estimations de la compagnie à une part de marché d'environ 24% en Europe contre environ 14% à l'heure actuelle.

(Conor Humphries, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2015 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...