Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ryanair dévoile une offre pour la clientèle affaires

Marché : Ryanair dévoile une offre pour la clientèle affaires

Marché : Ryanair dévoile une offre pour la clientèle affairesMarché : Ryanair dévoile une offre pour la clientèle affaires

DUBLIN (Reuters) - Ryanair, soucieux d'améliorer son image auprès de la clientèle d'entreprise, a dévoilé mercredi une nouvelle offre "Business Plus" qui supprime les frais d'enregistrement des bagages, garantit un passage prioritaire aux contrôles de sécurité et réserve, dans les avions, des sièges "premiums" près des sorties.

La compagnie irlandaise à bas coûts doit prendre une part plus importante du marché des voyages professionnels pour atteindre son objectif de 120 millions de passagers transportés par an à l'horizon de 2022.

Pour l'heure, elle estime que 20 millions de ses 83 millions de passagers transportés annuellement sont en voyage d'affaires. Ce chiffre devra être compris entre 30 et 36 millions pour atteindre l'objectif fixé pour 2022.

L'annonce a été bien reçue à la Bourse de Dublin où l'action Ryanair grimpe de 2,74% à 7,1260 euros vers 11h25 GMT, entraînant l'indice Thomson Reuters des compagnies aériennes qui gagne 1,69%.

Ryanair avait été en 2006 la première compagnie aérienne à facturer l'enregistrement de bagages. La note, de 2,50 livres à l'origine, a enflé jusqu'à 75 livres ou 75 euros pour certains vols, et d'autres compagnies lui ont emboité le pas.

L'offre "Business Plus" commencera à 59,99 livres (75 euros) pour les prix les plus bas, soit 40 livres de plus que le minimum habituel de 19,99 livres.

Elue l'an dernier plus mauvaise marque sur le marché britannique par les lecteurs du magazine Which?, Ryanair a depuis baissé les frais pour l'enregistrement de bagages ou la réimpression de billets, et autorise désormais les passagers à transporter en cabine un deuxième sac.

La nouvelle offre vise elle aussi à améliorer l'image de la compagnie mais a aussi pour but de séduire une clientèle affaires jusqu'ici peu réceptive à son modèle low-cost.

"Ryanair ne cesse d'accroître ses capacités et d'élargir ses marchés", observe Stephen Furlong, analyste chez Davy Stockbrokers à Dublin. "Là, ils montrent que ce segment (la classe affaires) n'est pas un domaine réservé pour les compagnies traditionnelles."

Ryanair s'inspire ainsi de sa concurrente britannique easyJet qui a su capter une partie du marché affaires avec un tarif souple à partir de 54,99 livres qui inclut enregistrement des bagages, changements de date sans frais et passage accéléré aux contrôles de sécurité.

La compagnie irlandaise n'entend cependant pas aller plus loin et elle exclut notamment d'étendre l'enregistrement gratuit des bagages aux autres voyageurs ou d'offrir des repas gratuits ou un espace de détente à sa clientèle affaires.

"Nos clients se moquent bien d'avoir du mauvais café, des sandwiches mous ou un rideau tendu dans la cabine", a déclaré Kenny Jacobs, directeur du marketing de Ryanair.

(Conor Humphries, Véronique Tison pour le service français)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...