Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : RPT-Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : RPT-Les valeurs suivies à la clôture de la Bourse de Paris

Marché : Les valeur suivies à la clôture de la Bourse de ParisMarché : Les valeur suivies à la clôture de la Bourse de Paris

PARIS (Reuters) - Répétition titre.

Les valeurs du jour lundi à la Bourse de Paris, où l'indice CAC 40 s'est retourné dans le vert dans l'après-midi pour clôturer en hausse de 0,43% à 4.384,56 points, la forte augmentation des ventes au détail aux Etats-Unis en mars ayant relégué au second plan les craintes de conflit en Ukraine.

* Tout ceci n'a toutefois pas fondamentalement modifié les arbitrages sectoriels à l'oeuvre dès l'ouverture en faveur des valeurs de consommation et des dégagements sur les financières et les cycliques, gagnantes du récent "rally".

* Les pétrolières et les minières ont profité de la hausse des cours du brut et de la hausse des métaux.

* TOTAL (+2,88% à 49,1 euros) a signé la plus forte hausse du SBF 120. Le groupe a annoncé qu'il allait investir avec des partenaires dans le champ pétrolier offshore ultra-profond de Kaombo, en Angola, un projet dont le coût a été réduit de quatre milliards de dollars, à 16 milliards (11,5 milliards d'euros).

* REMY COINTREAU a gagné 2,8% à 63,19 euros et PERNOD-RiCARD (+2,8% à 86,7 euros).

L'OREAL, qui a publié son chiffre d'affaires du premier trimestre après la clôture, a gagné 2,77% à 120,7 euros. KERING a gagné 2,28% à 150,05 euros, LVMH 2,05% à 142,15 euros.

* ERAMET a pris 2,14% à 94,99 euros, dopé par la hausse des cours du nickel, qui a touché un plus haut de 14 mois après la décision de l'Indonésie d'interrompre les exportations de ce minerai.

* A l'inverse, les financières et les cycliques, notamment l'automobile, ainsi que les technologiques, la construction et les industrielles, bénéficiaires du récent "rally" boursier, ont subi des dégagements.

* RENAULT (-3,33% à 70,52 euros) a accusé la plus forte baisse du CAC 40.

* PSA PEUGEOT CITROËN, qui a gagné près de 55% depuis un plus bas à 8,85 euros à la mi-décembre, a chuté de 6,28% à 12,83 euros. Le plan stratégique à moyen terme présenté par le groupe est axé sur une simplification drastique des gammes de voitures et une stricte discipline financière afin de retrouver une marge opérationnelle positive de 2% d'ici à 2018..

* PLASTIC OMNIUM a lâché 5,99% à 25,115 euros, VALEO 3,56% à 97,6 euros et FAURECIA 3,56% à 29,70 euros.

* ALCATEL-LUCENT et GEMALTO ont abandonné respectivement 2,5% à 2,69 euros et 2,2% à 81,48 euros tandis que SAINT-GOBAIN a perdu 2,59% à 42,52 euros.

* SOCIETE GENERALE a perdu 1,61% à 43,055 euros. La banque a annoncé vendredi l'acquisition des 7% du groupe Interros dans Rosbank, une transaction qui permet à la SocGen de contrôler 99,4% de sa filiale russe.

* CREDIT AGRICOLE a reculé de 1,47% à 11,06 euros et BNP PARIBAS de 0,58% à 54,7 euros.

* AIRBUS GROUP a perdu 1,63% à 49,00 euros, avec les valeurs industrielles.

* SOLOCAL a perdu 5,95% à 1,74 euro. Moody's a annoncé vendredi avoir dégradé la note de "probabilité" de défaut d'ex-Pages Jaunes et avoir maintenu sous revue en vue d'un abaissement les autres notes du groupe à la suite de l'annonce d'une procédure de sauvegarde approuvée par le minimum nécessaire (66,7%) de ses créanciers. Le communiqué de Moody's http://www.moodys.com/page/viewresearchdoc.aspx.

(Raoul Sachs, édité par Jean-Michel Bélot)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...