Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : RPT-Le Premier ministre japonais rappelle sa promesse à la BoJ

Marché : RPT-Le Premier ministre japonais rappelle sa promesse à la BoJ

Marché : Le Premier ministre japonais rappelle sa promesse à la BoJMarché : Le Premier ministre japonais rappelle sa promesse à la BoJ

Répétition mot manquant, 2e paragraphe

par Tetsushi Kajimoto

TOKYO (Reuters) - Le Premier ministre japonais Shinzo Abe a demandé lundi à la Banque du Japon d'atteindre son objectif d'inflation aussi vite que possible, lors de son premier discours au Parlement depuis son retour au pouvoir le mois dernier.

Dans ce discours, le chef du gouvernement a aussi, dans une référence claire à son différend avec la Chine, promis de "protéger avec fermeté" les territoires du Japon ainsi que son espace maritime et aérien, tout en renforçant les liens avec les Etats-Unis.

Shinzo Abe a fait du redressement économique, à base de politique monétaire ultra-accommodante et de dépenses publiques, sa priorité depuis le retour du Parti libéral-démocrate (PLD) au pouvoir avec un très bon score en décembre.

Selon un sondage publié lundi par le quotidien économique Nikkei, Shinzo Abe bénéficie du soutien des deux tiers des électeurs japonais après un mois au pouvoir.

La semaine dernière, sous la pression intense du gouvernement, la banque centrale japonaise a doublé son objectif d'inflation pour le porter à 2%. Le Japon est en déflation depuis une vingtaine d'années.

La banque centrale s'est aussi engagée publiquement à des achats d'actifs et a publié un communiqué commun avec le gouvernement, promettant d'atteindre au plus tôt l'objectif en matière de prix à la consommation.

"Il est important pour le gouvernement et la BoJ de mettre en oeuvre le contenu du communiqué commun avec leur propre responsabilité, y compris la réalisation rapide de l'objectif d'inflation de 2% de la part de la BoJ", a déclaré Shinzo Abe à l'ouverture de la session parlementaire.

"Le Japon ne pourra combattre la déflation et la force du yen si nous répondons de la même manière que par le passé. C'est pourquoi je présente un plan politique audacieux", a-t-il ajouté.

PATRIOTISME

Shinzo Abe, qui estime que le redressement économique est la tâche la plus urgente pour le Japon, s'est engagé à présenter une stratégie de croissance de nature à soutenir la consommation et l'investissement privé.

Il a présenté le 11 janvier un vaste plan de relance de 10.300 milliards de yens (87 milliards d'euros) et devrait encore faire pression sur la banque centrale d'ici aux élections sénatoriales de juillet.

"Nous ne pouvons continuer à augmenter les dépenses budgétaires éternellement (...) Nous voulons ramener l'équilibre primaire dans le vert de façon à réaliser une réforme budgétaire à moyen-long terme", a dit le Premier ministre en faisant référence à l'équilibre budgétaire hors service de la dette et revenu des ventes obligataires.

Shinzo Abe a aussi un programme à long terme qui comprend notamment un remaniement de la constitution pacifiste du Japon.

"La source de ma résolution à me consacrer à nouveau à la nation et au peuple est mon sens profond du patriotisme", a lancé Shinzo Abe, qui avait mis fin brutalement à son précédent mandat en 2006-2007, en invoquant des problèmes de santé.

Shinzo Abe s'est dit déterminé à renforcer l'alliance avec les Etats-Unis en matière de sécurité à l'occasion d'une rencontre prévue avec Barack Obama pour la troisième semaine de février. Il a qualifié cette alliance de pilier de la diplomatie japonaise.

Des fissures dans l'alliance ont encouragé d'autres pays à agir par la provocation contre les territoires japonais, a déclaré Shinzo Abe sans nommer spécifiquement tel ou tel pays.

En dehors du différend avec la Chine sur les îles Senkaku-Diaoyu en mer de Chine orientale, Tokyo a aussi un différend territorial avec la Corée du Sud

"La situation autour du Japon est de plus en plus grave", a déclaré le Premier ministre. "Nous ferons de notre mieux pour développer une gestion correcte des îles frontalières et renforcer notre garde. Nous promettons de protéger fermement la vie des gens et nos territoires, eaux et espaces aériens."

Danielle Rouquié pour le service français, édité par Jean-Philippe Lefief

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...