Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Roberto Cavalli négocie son rachat par un fonds russe

Marché : Roberto Cavalli négocie son rachat par un fonds russe

Marché : Roberto Cavalli négocie son rachat par un fonds russeMarché : Roberto Cavalli négocie son rachat par un fonds russe

LONDRES (Reuters) - Le styliste italien Roberto Cavalli pourrait céder une participation majoritaire de sa maison de couture à VTB Capital, le fonds d'investissement de la banque ruse VTB Bank, selon deux sources proches de l'entreprise.

Les discussions entre Roberto Cavalli, 73 ans, et VTB Capital ont commencé au début de l'été après des contacts infructueux avec des fonds de capital-investissement qui ont reculé face au prix demandé, ont expliqué les sources, confirmant une information du quotidien moscovite Vedomosti.

Selon le journal, VTB Capital pourrait proposer plus de 500 millions d'euros pour 60% de la firme florentine. Un tel prix valoriserait l'entreprise à plus de 20 fois son Ebitda (bénéfice avant charges financières, dépréciation et amortissement) qui est de 25 millions d'euros.

L'accord pourrait toutefois être retardé par les sanctions occidentales décrétées contre VTB et d'autres banques russes dans le contexte du conflit ukrainien.

"VTB espérait parvenir à un accord avant la fin de l'été, mais les discussions avancent maintenant à un rythme ralenti à cause des sanctions", a dit l'une des sources.

VTB Capital pourrait s'associer à d'autres institutions financières russes pour accroître sa force de frappe, a-t-elle ajouté.

Aucun commentaire n'a pu être obtenu auprès de Roberto Cavalli et de VTB Capital.

Les firmes russes ont un appétit croissant pour l'Italie.

La compagnie pétrolière Rosneft a pris cette année une participation indirecte dans le fabricant de pneus Pirelli et le conglomérat Renova Group, dirigé par l'oligarque Viktor Vekselberg, a pris le contrôle du spécialiste des données Octo Telematics. En 2013, le roi de la vodka Roustam Tariko avait mis la main sur le groupe de vin Gancia.

VTB Capital, dont le numéro deux et responsable des opérations bancaires mondiales est un Italien, Riccardo Orcel, a acquis en janvier 9% de la société de conseil milanaise Eidos Partners avec pour objectif de se renforcer dans la Péninsule.

VTB Capital est également sur les rangs pour reprendre la chaîne italienne de joaillerie Oro, mise en vente par ses propriétaires actuels, Investindustrial et L-Capital.

Roberto Cavalli, qui compte la Russie et l'Europe orientale parmi ses principaux marchés internationaux, avait auparavant sondé les fonds de capital-investissement Permira et Investcorp sans parvenir à s'entendre sur un prix.

Investcorp, un fonds de Bahrein, est l'ancien propriétaire de Gucci et a également été candidat l'an dernier au rachat d'une participation de 20% dans Versace.

(Pamela Barbaglia, Véronique Tison pour le service français, édité par Marc Angrand)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...