Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Rien semble inquiéter ou alarmer Wall Street

Marché : Rien semble inquiéter ou alarmer Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - La séance de vendredi a failli être 100% haussière et tout à fait historique: vers l'heure du déjeuner, tous les indices US -sauf le Dow Jones- pulvérisaient leurs records absolus (ou de 14 ans pour le Nasdaq).

Rien semblait pouvoir inquiéter ou alarmer Wall Street, pas plus des statistiques pour le moins mitigées concernant la croissance US... mais tout est de la faute à la météo) que l'emballement de l'actualité géopolitique avec une Ukraine confrontée à la riposte de la Russie.

Tous les indices US s'envolaient avec un synchronisme remarquable et l'euphorie béate dans laquelle baignaient les opérateurs ne s'est dissipée qu'à 90 minutes de la clôture lorsque les médias US ont clairement indiqué que le torchon brûlait entre Barack Obama et Vladimir Poutine au sujet du dossier ukrainien... ce qui n'a d'ailleurs pas suffi à faire clôturer les indices US dans le rouge (sauf le Nasdaq, pour un insignifiant repli de -0,25%).

Mieux, le 'VIX' n'a même pas bronché et a terminé stable, sur le palier des 14, un niveau traduisant une indéfectible sérénité des investisseurs: peut-être ont-ils raison puisque Vladimir Poutine accepte de discuter d'une médiation européenne menée par Angela Merkel..

Le VIX est rattaché au S&P500 (+0,253% au final à 1.859Pts) qui afficha durant 4 heures 1.200Pts de hausse depuis son plancher des 667 (il culmina à 1.868): c'est record historique de points gagné en 5 ans !

Il avait précédemment grimpé de 442 vers 1.552 de janvier 1995 à mars 2000, cela représentait 1.110Pts de hausse, dont les 500 derniers imputables à la bulle des 'dot.com'.
Il vient de gagner 800Pts (+75%) en ligne droite depuis novembre 2011 sans aucun retracement supérieur à 8% (mai 2012) puis 4% depuis 20 mois: c'est naturellement un 'record de tous les temps'.

Outre ces gains vertigineux, l'actualité géopolitique tendue, la conjoncture incertaine dans les émergents avec un recul du PMI chinois de 50,5 vers 50,3 en janvier (et une rechute du Yuan), la côte Est des Etats Unis affronte un nouveau 'polar vortex' avec son cortège d'abondantes chutes de neige et de froids extrêmes.

Pour le moment, Wall Street s'en accommode car cela constitue une excellent excuse pour relativiser les dernières statistiques économiques qui semblent confirmer le ralentissement de l'activité un 4ème trimestre 2013, avec un PIB recalculé à +2,4% contre 3,2% annoncé initialement.

Les opérateurs peuvent également se réjouir du recul du Dollar sous les 1,3820/E: c'est tout bon pour le commerce extérieur US... et la hausse de l'Euro, c'est un signe d'appétit pour le risque.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...