Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Reste de bonne humeur cet après-midi

Marché : Reste de bonne humeur cet après-midi

tradingsat

(CercleFinance.com) - A l'instar de Wall Street qui a commencé sa séance du bon pied, les marchés actions européens se montrent de bonne humeur cet après-midi, toujours portés par des espoirs au sujet de la Grèce et par la remontée des cours du pétrole.

Dans le sillage d'Athènes qui s'envole de 11%, Madrid s'adjuge 2,4%, Milan 2,1%, Lisbonne 1,6%, Paris 1,3%, Londres 1,2%, Amsterdam 1%, Bruxelles 0,7%, Francfort 0,6% et Zurich 0,2%. A New York, le Dow Jones prend encore 1,2% et le Nasdaq 0,6%.

Les marchés ne pâtissent guère de la chute de 3,4% des commandes industrielles aux Etats-Unis en décembre 2014 (contre un consensus à -2,4%) dans la mesure où elle devrait appeler la Fed à faire preuve de prudence dans la normalisation de sa politique monétaire.

De même, la baisse de 1% des prix à la production industrielle dans la zone euro plaide pour une BCE accommodante. Benoît Coeuré, membre du directoire, a d'ailleurs indiqué que celle-ci pourrait faire plus si ses dernières mesures ne se montrent insuffisantes à leur terme.

En outre, Barclays Bourse note que le ministre des finances grec a proposé d'échanger la dette publique grecque détenue par la BCE et le secteur public contre des obligations indexées sur la croissance ou perpétuelles, évitant ainsi de faire subir des pertes au secteur privé.

'C'est une avancée importante qui permettrait une restructuration plus acceptable pour les créanciers. En l'état, il ne s'agit que d'une piste de travail mais le message délivré est positif car il démontre le souhait de la Grèce de rester dans la zone euro', juge-t-il.

Enfin, le moral des opérateurs se trouve porté par le regain de vigueur des cours du pétrole, le baril de WTI repassant ainsi au-dessus de 51 dollars, ce qui profite pleinement à des valeurs parapétrolières comme le fabricant de tubes sans soudures Vallourec (+7,3% à Paris).

BP s'adjuge environ 2,4% à Londres malgré une baisse - largement attendue - de ses résultats trimestriels dans le sillage des cours du pétrole ces derniers mois, un phénomène qui amène le groupe énergétique à réduire drastiquement son budget d'investissements.

BG Group ne gagne par contre que 0,5%, la compagnie gazière britannique ayant affiché un exercice 2014 en pertes, à cause principalement de lourdes dépréciations sur des actifs basés en Australie, mais aussi en Egypte et dans la mer du Nord.

Banco Santander prend plus de 4% à Madrid, salué pour un résultat net part du groupe en croissance de près de 40% sur l'ensemble de l'exercice, croissance à laquelle toutes les principales filiales internationales de la banque ont contribué.

Areva fait figure de lanterne rouge du SBF120 à Paris avec un recul de 1,6%, au lendemain de la présentation du chiffre d'affaires annuel de l'équipementier nucléaire, à l'occasion duquel il a pré-annoncé de nouvelles pertes et dépréciations.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...