Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Résiste aux données américaines décevantes

Marché : Résiste aux données américaines décevantes

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les données un peu décevantes parues cet après-midi aux Etats-Unis ne remettent pas en cause la tendance favorable dans la plupart des Bourses européennes en ce premier jour du second semestre.

Milan prend 1%, Londres 0,7%, Paris 0,6%, Bruxelles et Zurich 0,5%, Madrid et Amsterdam 0,3%, Francfort et Lisbonne 0,2%. A New York, le Dow Jones bondit de 0,7% et le Nasdaq, de 0,9%.

'De bonnes nouvelles en provenance de Chine sont toujours une façon idéale de raviver le FTSE100, compte tenu de l'importance des valeurs minières dans sa composition', expliquait ce matin un analyste d'IG.

Le professionnel des marchés faisait référence à une hausse modeste de l'indice PMI manufacturier de la Chine, qui 'a été saisie avec empressement par des courtiers en recherche désespérée d'annonces positives'.

Dans la zone euro, se repliant de 52,2 en mai à 51,8 en juin, l'indice PMI final Markit pour l'industrie manufacturière affiche un plus bas de sept mois et se montre légèrement inférieur à sa dernière estimation flash de 51,9.

L'indice se redresse en Irlande et en Espagne et se replie dans tous les autres pays, la France et la Grèce étant néanmoins les deux seuls pays où il s'établit en-dessous de la barre du 50 du sans changement.

'Le ralentissement de l'expansion incitera la BCE à intensifier ses mesures de soutien à l'économie, et des voix de plus en plus nombreuses s'élèveront sans nul doute en faveur d'une politique d'assouplissement quantitatif généralisée', souligne-t-on néanmoins chez Markit.

La dynamique favorable des marchés s'est confirmée malgré des données un peu décevantes cet après-midi aux Etats-Unis : les dépenses de construction n'ont augmenté que de 0,1% en mai, et l'indice ISM manufacturier s'est tassé légèrement à 55,3 en juin.

'Si la composante production s'est réduite d'un point, celle des nouvelles commandes s'est accrue pour atteindre un niveau qu'elle n'avait plus vu depuis décembre dernier', met en avant un économiste de Natixis à propos de l'indice ISM.

Côté valeurs, BNP Paribas grimpe de 3,7% à 51,4 euros à Paris, les investisseurs saluant la levée des incertitudes sur le dossier des transactions avec les pays non autorisés par les Etats-Unis, moyennant une amende de près de neuf milliards de dollars.

Wolseley avance de 1,2% à 3240 pence à Londres, soutenu par Crédit Suisse qui reste à 'surperformance' sur le titre du fournisseur de matériel de plomberie, tout en ajustant son objectif de cours de 4000 à 3800 pence en raison de mouvements de changes.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...