Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Repli hebdo de -0,9% à Wall Street

Marché : Repli hebdo de -0,9% à Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - Wall Street cède -0,5% à l'issue d'une séance où les acheteurs n'ont pas eu l'occasion de prendre l'avantage, sauf au cours des 90 premières minutes.

Si le Dow Transport a fini à l'équilibre -toujours soutenu par la baisse du prix du pétrole et de l'énergie en général-, le Russel-2000 qui avait bondi de +0,75% la veille a reperdu -1% ce vendredi (pour finir la semaine en repli global de -0,9%... tout comme le Dow Jones et le 'S&P').

Avec la publication de 2 très (trop) bon chiffres, les investisseurs ont été submergés la crainte de voir la FED écarter de son prochain communiqué (qui sera publié mercredi prochain) la formule magique: politique accommodante pour une 'période de temps étendue', synonyme d'argent éternellement gratuit (le principal taux directeur alors être rehaussé de 25Pts entre mars et juin 2015 et atteindre entre 1 et 1,25% à la fin de l'année prochaine).

Cette nervosité s'est manifestée sur les T-Bonds dès 14H30 (le '10 ans ' s'est tendu de 6Pts de bas à 2,61%) avec la publication des ventes de détail, lesquelles affichent une hausse supérieure aux estimations (+0,6%) et qui demeurent 'très robustes', y compris hors ventes automobiles (+0,3%).

La révision à la hausse des ventes de détail en juillet (de 0 à +0,3%) n'a fait qu'ajouter au trouble des opérateurs.
Le dernier espoir de voir la pression retomber s'est envolé à 15H55 avec le chiffre de la confiance des ménages calculé par l'Université du Michigan(ressorti 84,6 contre 82,5).
Assez paradoxalement, alors que les statistiques américaines nous dépeignent une économie vigoureuse, le Dollar reperdait vendredi soir 0,3% à 1,2975/E, soit une quasi stabilité sur la semaine.

Sur le front des valeurs, le gros 'buzz' du jour a été alimenté par des rumeurs du rachat de 40% du capital d'e-Bay par un Google qui chercherait à mettre la main sur Paypal dans l'optique d'une monde qui se dirige vers l'avènement du 'paiement sans contact'.

Ouvrant stable, e-Bay s'est envole de +4,7% avant de démentir la rumeur, le premier réflexe ayant été un 'no comment'.
Le démenti n'a pas convaincu et au final, le titre a fini en hausse de +3% tandis que Google perdait -1% à 575,6$.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...