Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Remontée soutenue par les pétrolières

Marché : Remontée soutenue par les pétrolières

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices actions européens reprennent le chemin de la hausse ce mardi, soutenus par un regain d'attrait pour les poids lourds du secteur pétrolier sur fond d'une relative stabilisation des cours de l'or noir.

Londres et Lisbonne prennent ainsi 1,2%, Amsterdam 1,1%, Milan avance de 0,7%, Paris et Zurich de 0,4%, Madrid de 0,3%, Francfort et Bruxelles de 0,1%. A New York lundi, le Dow Jones a cédé 0,3% et le Nasdaq de 1,3%.

'La vague de ventes que nous avons observée lundi parait un peu exagérée, et avec le retour des opérateurs à leurs bureaux ce matin, un certain rebond des marchés est à l'ordre du jour', commente Tony Cross, analyste marché chez Trustnet Direct.

Les indices actions profitent de la remontée de poids lourds comme BP (+2,4% à 425 pence à Londres), Shell (+2,2% à 27,3 euros à Amsterdam) ou Total (+2,4% à 45,7 euros à Paris) sur fond de relative stabilisation des cours du pétrole.

'Cependant, la dégringolade des prix du pétrole observée depuis le mois de juin devrait se poursuivre dans les semaines à venir, l'offre de barils de pétrole n'étant pas prête de diminuer', prévient toutefois un analyste de Saxo Banque.

Celui-ci rappelle en effet que 'les membres de l'OPEP ont confirmé jeudi dernier à Vienne le maintien de leur plafond de production de pétrole à 30 millions de barils au moins durant les six prochains mois' et que la demande demeure relativement faible.

L'effet pétrole domine d'autant plus que la séance s'annonce la plus calme de la semaine sur le front des données macroéconomiques : seules les dépenses de construction pour octobre seront dévoilées cet après-midi aux Etats-Unis.

Dans la zone euro, les prix à la production industrielle ont reculé de 0,4% en octobre par rapport à septembre, selon les estimations d'Eurostat. A l'exclusion du secteur de l'énergie, ils ont reculé de 0,2%.

Sur le plan des valeurs, l'action E.On (-1,3% à 14,7 euros) fait l'objet de prises de bénéfices après son bond de 4,2% de la veille, et ce, en dépit de réactions le plus souvent positives des analystes au projet de scission annoncé lundi par le groupe énergétique.

Neopost plonge de 16,2% à moins de 48 euros à Paris, sanctionné pour un point d'activité décevant du fabricant d'équipements pour salles de courrier, point accompagné d'un avertissement sur résultats pour l'exercice en cours.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...