Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Réduit ses pertes en fin de séance

Marché : Réduit ses pertes en fin de séance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes réduisent leurs pertes cet après-midi ou reviennent en terrain positif, le rapport sur l'emploi ne paraissant pas suffisamment positif pour plaider en faveur d'un début du 'tapering' de la Fed dès le mois prochain.

Lisbonne perd encore 0,9%, Bruxelles 0,6% et Paris 0,4%, mais Francfort ne cède plus que 0,2%, Zurich se stabilise, Madrid et Amsterdam gagnent 0,1%, Londres 0,2% et Milan 0,3%. Wall Street progresse de son côté de 0,5%.

L'économie américaine a créé 204.000 postes non-agricoles au mois d'octobre, un niveau bien supérieur aux 125.000 attendus par les économistes. En revanche, le taux de chômage a progressé de 0,1 point à 7,3% de la population active.

'Dans l'ensemble, ce rapport renforce notre scénario d'une première réduction des rachats d'actifs en janvier', juge Natixis. 'La possibilité d'une décision dès décembre s'est aussi accrue, mais devrait être conditionnée aux nouvelles économiques des prochaines semaines'.

L'indice 'UMich' du moral des ménages américains - paru ensuite - n'est d'ailleurs guère encourageant, puisqu'il recule à 72 contre 73,2 en octobre, alors que les économistes l'attendaient en légère remontée.

De ce côté de l'Atlantique, la journée est marquée par la décision de S&P d'abaisser sa note souveraine long terme de la France de 'AA+' à 'AA', avec une perspective 'stable', évoquant une marge de manoeuvre budgétaire désormais réduite.

Du côté des valeurs, IAG grimpe de 8% à 378 pence à Londres, suite à la publication de résultats trimestriels encourageants par le transporteur aérien, qui rassemble les bannières British Airways et Iberia.

Allianz figure parmi les valeurs en tête à Francfort avec un gain de 0,8% à 124 euros, soutenue par un relèvement d'objectifs annoncé par l'assureur à l'occasion de trimestriels un peu meilleurs que prévu.

Telefonica progresse de 0,6% à 12,4 euros à Madrid : l'annonce par l'opérateur télécoms d'un OIBDA inférieur aux attentes du marché se trouve éclipsé par une réduction de l'endettement plus rapide que ce que la direction prévoyait.

Vallourec affiche par contre le plus fort recul à Paris, de 3,5% à 42 euros, au lendemain des résultats du fabricant de tubes sans soudures, qui s'est montré réservé pour la fin de l'année à cause notamment des changes.

Richemont accuse un repli de 1,4% à 91,7 francs suisses à Zurich, à la suite de la publication semestrielle de la maison de luxe helvétique, marquée par des propos prudent concernant son second semestre comptable.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...