Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Réduit ses pertes dans le sillage de Wall Street

Marché : Réduit ses pertes dans le sillage de Wall Street

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit de la crise syrienne qui continue de boucher l'horizon, la plupart des marchés européens réduisent leurs pertes cet après-midi, tirés à la hausse par Wall Street qui commence la séance dans le vert.

Amsterdam grappille 0,2%, Madrid et Zurich 0,1%, tandis que Londres, Francfort et Lisbonne cèdent 0,1%, Paris perd 0,3%, Bruxelles 0,6% et Milan chute encore de 1,6%. A New York, le Dow Jones avance de 0,3% et le Nasdaq de 0,6%.

'Après quelques jours au cours desquels une intervention paraissait improbable, les marchés sont secoués par le soutien affiché par de nombreux responsables politiques américains au Président Obama dans son plan d'attaque en Syrie', souligne-t-on chez IG.

Cette source d'inquiétude se trouve toutefois partiellement occultée par l'indicateur économique de l'après-midi, de nature à rendre la Réserve fédérale plus prudente dans son plan de ralentissement des rachats obligataires.

En effet, le déficit commercial des Etats-Unis est passé de 34,5 milliards de dollars en juin (chiffre révisé après 34,2 milliards en première estimation) à 39,1 milliards en juillet, alors que les économistes anticipait une hausse à seulement 38,7 milliards environ.

Dans la matinée, les investisseurs ont pris connaissance de multiples données sur le Vieux Continent. En particulier, l'indice PMI final Markit composite de l'activité globale se redresse à 51,5, signalant ainsi le plus fort taux de croissance depuis un peu plus de deux ans.

Au deuxième trimestre, le PIB de la zone euro a progressé de 0,3% et celui de l'UE de 0,4% par rapport au trimestre précédent, selon Eurostat qui confirme donc son estimation préliminaire pour la zone euro et révise en hausse de 0,1 point celle pour l'UE.

Du côté des valeurs, Ryanair voit son action s'effondrer de 12,5% à Dublin comme à Londres, à 5,9 euros, la compagnie à bas coûts ayant fait état de comptes en baisse pour son premier trimestre comptable et d'un avertissement sur résultats.

Le titre entraine dans son sillage son principal concurrent easyJet (-4,8% à 1220 pence à Londres), mais aussi les grands noms du secteur aériens, en particulier Lufthansa (-3,9% à 12,8 euros à Francfort).

Lanterne rouge à Bruxelles, Delhaize perd près de 7% à 46,3 euros, suite à l'annonce de la nomination de Frans Muller en tant que directeur général du distributeur alimentaire belge, à partir du 8 novembre.

A Paris, Iliad lâche 2,7% à 178,8 euros alors que le fondateur de la maison-mère de Free, Xavier Niel, a déclaré avoir cédé 3% du capital du groupe de télécommunications dans le cadre d'un placement privé.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...