Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Rebondit avec les dernières nouvelles d'Ukraine

Marché : Rebondit avec les dernières nouvelles d'Ukraine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Après le vent de panique qui a balayé les places boursières lundi, les indices européens rebondissent vigoureusement avec les dernières annonces du Kremlin qui tendent à éloigner le spectre d'un conflit armé en Ukraine.

Milan grimpe de 1,7%, devant Lisbonne (+1,5%), Amsterdam (+1,4%), Paris, Bruxelles et Zurich (+1,3%), tandis que Londres prend 1,1%, Francfort et Madrid 1%. Wall Street a dévissé de 0,9% la veille, mais Tokyo a gagné près de 0,5% ce matin.

'Les actifs plus risqués ont rebondi ce mardi matin alors que les matières premières et le yen japonais ont dévissé après le renvoi par le Président Poutine des soldats russes en manoeuvre dans leurs bases', résume-t-on chez RTFX.

'Lors des craintes sur les pays émergents, les investisseurs avaient, étonnamment, privilégié l'euro sur le dollar, mais face à une crise géopolitique, les Etats-Unis, par leur puissance militaire, sont clairement favorisés', souligne d'ailleurs un analyste d'Aurel BGC.

La question ukrainienne domine d'autant mieux les esprits que le calendrier des statistiques est pratiquement vide ce mardi : seule a été annoncée une baisse de 0,3% des prix à la production industrielle en janvier dans la zone euro.

Sur le plan des valeurs, l'apaisement des tensions géopolitiques permet à GlencoreXstrata de prendre 2,5% à 334 pence à Londres, malgré la publication par le géant minier d'une lourde perte en 2013, en raison de provisions pour dépréciation.

Royal Mail (-0,7% à 590 pence) reste à l'écart, pénalisé par une note de Crédit Suisse qui entame un suivi avec une opinion 'sous-performance' et un objectif de cours fixé à 530 pence sur le titre de la poste britannique.

A Francfort, RWE se stabilise à 28,7 euros à Francfort, à la suite de l'annonce - largement anticipée par les marchés - de la première perte annuelle du groupe énergétique en plus de 60 ans, à cause de dépréciations sur des centrales.

Beiersdorf progresse de 1,5% à 73,2 euros et figure donc dans le haut des composantes du DAX, après la présentation de résultats annuels et des perspectives 2014 du groupe de cosmétiques qui exploite notamment Nivea.

Lanterne rouge du SBF120 à Paris, Neopost décroche de 8,7% à 60 euros après la publication par l'équipementier pour salles de courrier d'une croissance organique de 2,6% sur son quatrième trimestre, un niveau inférieur aux attentes.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...