Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Rebond après la consolidation

Marché : Rebond après la consolidation

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit d'une lourde sanction sur Sanofi après ses trimestriels, la Bourse de Paris évolue dans le vert, les opérateurs profitant de la consolidation de la veille (-0,8% sur le CAC40) pour reprendre position.

En milieu de matinée, le CAC40 affiche un gain de 0,6% à 4.120 points, supérieur à Londres (+0,4%) mais inférieur à Francfort (+1,4%). Lundi à New York, le Dow Jones a pris moins de 0,1%, tout comme le Nasdaq Composite, tandis que le S&P 500 a reculé de plus de 0,1%.

'La BCE a annoncé le rachat de 1,7 milliard d'euros d'obligations couvertes la semaine passée, de quoi calmer des investisseurs nerveux au sujet des résultats de la revue de qualité des actifs des banques', souligne Stan Shamu, stratégiste marchés chez IG.

'Techniquement, il reste une marge de hausse sur le CAC40 pour remonter au niveau de son gap des 4277 et de sa moyenne mobile des cinquante jours', estime Barclays Bourse. 'Le marché cherche une véritable tendance, après l'énorme secousse de la semaine dernière'.

En attendant la conclusion de la réunion de la Fed mercredi, les opérateurs prendront connaissance ce mardi des commandes de biens durables et de l'indice de confiance du Conference Board, ainsi que des résultats du géant de la santé Pfizer et du chimiste DuPont.

De ce côté de l'Atlantique, Sanofi pèse sur la tendance à Paris avec une chute de 8% à 76,5 euros, à la suite des résultats du groupe pharmaceutique, d'où ressort un chiffre d'affaires en quasi-stagnation (+0,8%) sur les neuf premiers mois de l'année.

Lui aussi à l'écart de la tendance, Gemalto cède 0,8% à 58,2 euros, victime d'une dégradation d'opinion chez Crédit Suisse de 'neutre' à 'sous-performance', avec un objectif de cours ramené de 65 à 50 euros sur le titre du spécialiste de la sécurité numérique.

Lafarge prend en revanche 2% à 53,4 euros, le cimentier ayant formellement notifié auprès de Bruxelles son projet de fusion avec Holcim afin d'obtenir son approbation réglementaire, un projet de fusion qui devrait être finalisé au premier semestre 2015.

Parmi les valeurs plus modestes, Stentys s'envole de 21% à 5,3 euros, grâce à l'obtention du marquage CE pour son stent à élution de sirolimus (SES), qui lui permet de le commercialiser immédiatement en Europe et, dès 2015, dans les nombreux autres pays.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...