Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Rebascule dans le rouge

Marché : Rebascule dans le rouge

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les Bourses européennes basculent en terrain négatif cet après-midi, entrainés par une reprise des pressions baissières sur les cours du pétrole (-3,7% à 61,4 dollars sur le baril de WTI) et les craintes au sujet de la Grèce.

Lisbonne chute de 1,8%, Milan de 1,1% et Madrid de 0,9%, Paris perd 0,7%, Bruxelles 0,6%, Zurich 0,5% Londres 0,3%, Bruxelles 0,1% et Francfort se stabilise. A New York, le Dow Jones recule de 0,8% et le Nasdaq de 0,7%.

La situation politique de la Grèce inquiète toujours les marchés, dans la mesure où un échec fort probable de l'élection du Président par le Parlement conduirait à des élections législatives anticipées au résultat incertain.

'Le marché ne souhaite pas d'un parti comme Siriza qui pourrait remettre en cause le plan de renflouement, plan dont une renégociation des termes actuels se ferait au détriment de l'Europe dans une période fragile', explique IG.

'Il nous semble excessif de parler de risque systémique au moment où la BCE s'apprête à intensifier ses achats d'actifs en Europe...', tempère Barclays Bourse, pour qui la baisse des deux derniers jours commence à devenir intéressante pour revenir sur des valeurs ciblées.

Du côté des valeurs, TUI AG grappille 0,1% à 13,6 euros à Francfort, à la suite de la publication des résultats annuels du groupe de tourisme, marqués par un résultat d'exploitation ajusté meilleur que prévu, mais des revenus un peu décevants.

A Londres, BP cède 1,5% à 400 pence, la compagnie pétrolière envisageant de passer des charges de restructuration de l'ordre d'un milliard de dollars sur l'année à venir, dont certaines dès le trimestre en cours.

BG Group abandonne 1,9% à 882 pence, après la cession de sa filiale australienne QCLNG Pipeline au spécialiste local des infrastructures gazières, APA Group, moyennant environ cinq milliards de dollars américains.

Kingfisher avance par contre de 0,6% à 323 pence et surperforme ainsi la tendance, grâce à un relèvement de recommandation chez Morgan Stanley de 'sous-pondérer' à 'pondérer en ligne' sur le titre du groupe de magasin de bricolage.

Sika dévisse de 3,3% à 2820 francs suisses à Zurich, alors que les Burkard, actionnaires majoritaires en droits de vote, ont demandé la révocation du président et de deux autres administrateurs, hostiles à l'offre de Saint-Gobain.

A Paris, Airbus Group, plonge de 9,2% à 43,8 euros et fait donc figure de lanterne rouge du CAC40, avec la remontée de l'euro face au dollar et après l'annonce d'un report sine die de la livraison du premier Airbus A350 de Qatar Airways.

Sur le plan des statistiques, la production industrielle française a reculé de 0,8% en octobre, tandis que le déficit commercial du Royaume Uni s'est réduit à deux milliards de livres. Aux Etats-Unis, les stocks de pétrole brut ont augmenté de 1,5 million de barils la semaine passée.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...