Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Prudence dans l'attente de progrès sur la Grèce

Marché : Prudence dans l'attente de progrès sur la Grèce

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'orientation favorable de Wall Street après une série de chiffres américains ne se transmet pas au vieux continent, alors que les difficiles négociations entre la Grèce et ses créanciers continuent d'accaparer l'attention des investisseurs.

Londres et Madrid perdent 0,6%, Lisbonne 0,5%, Paris et Bruxelles 0,3%, Francfort, Amsterdam et Zurich 0,2%, Athènes gagne 0,1% et Milan 0,4%. A New York, le Dow Jones et le Nasdaq avancent de près 0,2%.

'Alors qu'un énième Eurogroupe se tient cet après-midi, la 'partie d'échecs' entre Athènes et ses créanciers bat son plein, entre propositions, contre-propositions et postures politiques', souligne Nicolas Chéron, stratégiste chez CMC Markets France.

Le professionnel des marchés note ainsi que les partenaires-créanciers de la Grèce (BCE, FMI, UE) souhaitent la formulation de nouvelles propositions sur le projet de réforme des retraites grecques, ne se satisfaisant pas d'un report de l'âge de départ à 67 ans en 2025.

'Même si la situation des marchés financiers est très différente de celle de 2010-2012, il faut s'attendre à de possibles corrections (boursière et obligataire) à mesure qu'approche la date du 30 juin' (date prévue pour le remboursement de la Grèce au FMI), prévient-il.

Dans ce contexte, les opérateurs européens restent de marbre face aux dépenses des ménages américains qui ont grimpé de 0,9% en mai, là où le consensus n'anticipait qu'une hausse de 0,7%, tandis que leurs revenus ont augmenté comme prévu de 0,5%.

Le Département du Travail n'a dénombré que 271.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, contre 269.000 à l'issue de la semaine précédente, conformément aux prévisions des économistes.

En revanche, l'indice PMI composite de Markit passe de 56 en mai à 54,6 en estimation 'flash' pour le mois de juin, un chiffre qui reflète la plus faible expansion du secteur privé américain depuis janvier dernier.

Du côté des valeurs, Vivendi (+1,5%) tient le haut du pavé à Paris, après être monté à 14,9% dans le capital de Telecom Italia (-0,6% à Milan), remplaçant donc Telefonica comme actionnaire de référence du premier opérateur fixe et mobile en Italie.

RTL Group s'adjuge environ 1,8% à Bruxelles, aidé par Société Générale qui est passé de 'conserver' à 'achat' sur le titre du groupe audiovisuel, avec un objectif de cours correspondant relevé de 92,5 à 96 euros.

H&M recule de 3,3% à Stockholm, la chaine de prêt-à-porter ayant prévenu que la hausse du dollar aura un impact 'très négatif' sur ses comptes, en marge de la publication de ses résultats du deuxième trimestre.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...