Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Progresse malgré l'appréhension sur l'Ukraine

Marché : Progresse malgré l'appréhension sur l'Ukraine

tradingsat

(CercleFinance.com) - En dépit de l'appréhension persistante sur le dossier ukrainien, les Bourses européennes se dirigent vers une fin de séance sur des gains appréciables, aidés par les habillages de bilans en cette journée des 'quatre sorcières'.

Francfort prend ainsi 0,5%, Paris et Zurich 0,4%, Londres, Bruxelles et Lisbonne 0,3%, Madrid et Amsterdam 0,1%, tandis que Milan cède 0,2%. A New York, le Dow Jones prend 0,6%, mais le Nasdaq perd 0,2%.

Ce troisième vendredi de mars est surtout caractérisé par les 'quatre sorcières', c'est-à-dire l'arrivée à expiration de toute une série de contrats à terme, qui amène des gérants à s'employer à embellir leurs bilans.

'Les raisons d'être prudent perdurent, mais pour la première fois depuis de nombreuses semaines, les inquiétudes figurent à l'arrière-plan plutôt qu'en première ligne dans la pensée des opérateurs', estime en outre Alastair McCaig, chez IG.

'Si l'absence d'escalade dans les tensions entre Ukraine et Russie crée un calme précaire sur les marchés, la mise en place graduelle des sanctions occidentales contre Moscou laisse ce dossier susceptible d'impacter les marchés', pointe toutefois un analyste de Valutrades.

Le dossier ukrainien domine d'autant mieux l'actualité qu'aucune donnée économique notable n'est prévue, en dehors de la balance des paiements de la zone euro qui est ressortie en excédent de 25,3 milliards d'euros en janvier.

A Francfort, Adidas recule de 1,9% à 76,5 euros au lendemain des résultats trimestriels de son concurrent Nike, résultats accompagnés d'une prévision de BPA décevante pour l'exercice suivant en raison de dévaluations dans certains pays émergents.

TNT Express s'adjuge 3,8% à près de sept euros à Amsterdam, soutenu par UBS qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat', estimant que le potentiel de redressement du logisticien n'est pas pris en compte dans le cours.

Sur le SBF120 parisien, Faiveley Transport décroche de 10,5% à 55,5 euros, sanctionné pour un avertissement pour cause de décalage de livraisons : il anticipe désormais une évolution 'quasi nulle' de son chiffre d'affaires pour l'exercice 2013-2014.

Nestlé progresse de 0,6% à 65 francs suisses à Zurich, alors que le géant agroalimentaire serait en lice pour racheter les activités de nutrition médicale mises en vente par Danone, d'après Les Echos qui cite plusieurs sources.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...