Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'privilégier les actions value' (CMC Markets France)

Marché : 'privilégier les actions value' (CMC Markets France)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Fabrice Cousté, directeur général de CMC Markets France, estime que l'appétit des investisseurs pour les actions ne devrait pas diminuer en 2014, dans une chronique diffusée ce jeudi.

'En Europe, le redressement progressif des niveaux de valorisation qui a permis le remarquable rally des actifs à risque au cours des derniers trimestres, devrait encore procurer un beau potentiel d'appréciation', souligne le professionnel.

Il invite néanmoins à surveiller de près plusieurs facteurs de volatilité, parmi lesquels l'impact du 'tapering' américain ou le risque de bulle dans l'économie chinoise.

Selon lui, aujourd'hui, les actions de la zone euro figurent en pole position des actifs les plus attractifs en matière de PER. Le mouvement de rattrapage des cours serait loin d'être terminé et la croissance des bénéfices des entreprises devrait être au rendez-vous cette année (les analystes attendent entre 10 et 14% de croissance bénéficiaire en 2014).

Un effet 'flux' devrait également soutenir les marchés du Vieux Continent, avec la poursuite du redéploiement des capitaux des marchés obligataires vers les marchés actions, mais aussi depuis les marchés actions U.S. qui sont à des points hauts de valorisation.

Pour Fabrice Cousté, pour jouer cette surpondération géographique, mieux vaudra privilégier les actions 'value'. Les valeurs issues du secteur bancaire (BNP Paribas par exemple) sont encore très décotées par rapport à leurs fondamentaux et à leurs perspectives de redressement de la rentabilité des fonds propres.

'Compte tenu de son caractère cyclique, le secteur automobile a une carte à jouer', indique aussi le spécialiste. Après avoir touché un point bas de plus de quinze ans au printemps dernier, le marché automobile européen dispose d'un horizon plus clément compte tenu de la stabilisation économique de la zone euro.

Ainsi, le cours du titre Peugeot lui paraît significativement sous-valorisé, alors que le partenariat du constructeur français avec le chinois Dongfeng pourrait lui offrir de nouvelles perspectives.

Enfin, les valeurs de niche comme Zodiac conserveront, selon Fabrice Cousté, leur pouvoir de séduction auprès des investisseurs. 'Peu dépendants de la conjoncture mondiale ou d'un univers sectoriel, cette catégorie de société affiche un fort 'Pricing Power' grâce au savoir-faire unique et aux innovations qu'elle impose sur des segments d'activité, où les marges bénéficiaires sont plus élevées qu'ailleurs et les perspectives de croissance particulièrement pérennes.'

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...