Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Préoccupé par la Grèce et la Fed

Marché : Préoccupé par la Grèce et la Fed

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions se maintiennent majoritairement dans le rouge cet après-midi, alors que les tensions entre Athènes et Berlin et la politique monétaire de la Fed demeurent des thèmes de préoccupation majeure pour les investisseurs.

Francfort abandonne 1,3%, Paris, Milan et Bruxelles 0,6%, Amsterdam 0,5%, Zurich 0,4% Lisbonne 0,1%, Londres reste stable et Madrid grignote 0,1%. A New York, le Dow Jones avance de 0,2% alors que le Nasdaq cède 0,1%.

'L'attention revient vers la saga de la dette grecque', souligne Tony Cross, analyste de marché chez Trustnet Direct, alors qu'Alexis Tsipras et Angela Merkel devaient se rencontrer dans la journée à Berlin, puis tenir une conférence de presse.

'On s'inquiète que l'une des parties joue aux échecs et l'autre au poker, et si aucun terrain d'entente ne peut être trouvé cet après-midi, les opérateurs auront toutes les raisons de réagir par des ventes', estime le professionnel.

A ce sujet de préoccupation, viennent s'ajouter des propos du membre de la Fed James Bullard qui, à l'occasion d'une interview sur CNBC, a jugé qu'un relèvement de taux important serait d'autant plus nécessaire qu'on attendra longtemps.

Des analystes restent cependant optimistes pour les marchés. 'Certains multiples sont élevés, certains risques justifient une certaine prudence à court terme, mais nous restons positifs sur les actions de la zone euro', affirme-t-on ainsi chez Lazard Frères Gestion.

Seule donnée parue ce jour, les ventes de logements anciens aux Etats-Unis ont augmenté de 1,2% à 4,88 millions d'unités en rythme annualisé le mois dernier, un niveau légèrement inférieur aux anticipations des économistes.

Les jours à venir devraient néanmoins se montrer plus denses au plan des statistiques, avec notamment des indices PMI et Ifo, ainsi que l'inflation, les commandes de biens durables et une estimation de la croissance pour le quatrième trimestre aux Etats-Unis.

Du côté des valeurs, Pirelli grappille 0,1% à Milan, le cinquième producteur mondial de pneumatiques devant passer sous le contrôle du géant chinois China National Chemical (ChemChina) pour 7,1 milliards d'euros.

Rémy Cointreau gagne 1,4% et figure ainsi parmi les valeurs en tête à Paris, soutenue par Bryan Garnier qui relève sa recommandation de 'neutre' à 'achat' et sa valeur intrinsèque de 61 à 78 euros sur le titre du groupe de vins et spiritueux.

ABB surnage avec un gain de 0,2% à Zurich, à la faveur d'un contrat de plus de 160 millions de dollars pour équiper la centrale électrique de Kusile, en Afrique du Sud, qui sera la quatrième plus grosse du monde fonctionnant au charbon.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...