Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Premier pas vers la privatisation de la Poste italienne

Marché : Premier pas vers la privatisation de la Poste italienne

Marché : Premier pas vers la privatisation de la Poste italienneMarché : Premier pas vers la privatisation de la Poste italienne

ROME (Reuters) - Le gouvernement italien a approuvé vendredi un décret ouvrant la voie à la mise en Bourse de jusqu'à 40% du capital de la Poste, une opération censée permettre de faire refluer l'endettement du pays.

La cession d'une partie de Poste Italiane pourrait rapporter entre quatre et 4,8 milliards d'euros à l'Etat, a précisé le ministre de l'Economie Fabrizio Saccomanni.

"J'espère que nous pourrons finaliser la cession avant l'été", a-t-il à des journalistes après une réunion du gouvernement, soulignant que la poste valait au total entre 10 et 12 milliards d'euros.

S'exprimant jeudi à lors du Forum économique mondial de Davos, Fabrizio Saccomanni avait dit que Rome pourrait dégager entre huit et dix milliards d'euros de la cession de ses participations dans des entreprises publiques au cours des deux prochaines années.

Des sources gouvernementales avaient dit au début de l'année que l'Etat italien entendait céder 40% du capital de Poste Italiane.

L'endettement italien devrait représenter cette année 132,8% du produit intérieur brut (PIB) du pays - le ratio le plus élevé de la zone euro après la Grèce - restant ainsi inchangé par rapport de 2013.

Le gouvernement s'est également engagé à céder 49% de l'opérateur du contrôle aérien Enav, opération qui devrait rapporter un milliard d'euros au Trésor, selon Fabrizio Saccomanni.

Giuseppe Fonte, Benoit Van Overstraeten pour le service français

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...