Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Poursuit sur sa lancée de la veille

Marché : Poursuit sur sa lancée de la veille

tradingsat

(CercleFinance.com) - Alors que les opérateurs arbitrent entre les nombreuses publications de résultats de la matinée, les indices échappent à la correction après leur envolée de la veille, confortés par un nouveau signe de dégradation du climat des affaires allemand.

Lisbonne grimpe encore de 1,7% et Madrid de 1,1%, devant Paris (+0,6%), Francfort, Amsterdam et Zurich (+0,3%), et Londres (+0,2%), tandis que Milan cède 0,1% et Bruxelles 0,3%. Wall Street a progressé de 1% la veille.

La baisse de l'indice Ifo du climat des affaires en Allemagne, à 104,4 en avril contre 106,7 le mois précédent et un peu plus de 106 attendu, conforte l'image d'un continent européen qui peine à sortir de la récession.

Aussi, cette nouvelle donne du grain à moudre à ceux qui tablent sur des mesures de soutien monétaire de la BCE, en particulier une éventuelle baisse du taux, lors de la réunion du conseil des gouverneurs prévue la semaine prochaine.

ABB tient le haut du pavé sur le SMI, avec un gain de 2,4% à 21 euros, l'équipementier pour l'énergie ayant réussi à dépasser les attentes du marché en termes de marge d'EBITDA et de revenus sur les trois premiers mois de l'année.

L'action Crédit Suisse progresse de 0,4% à 26,6 francs, la banque ayant fait part de trimestriels en hausse sous l'impulsion de rendements élevés, d'une activité clientèle soutenue et d'une réduction des actifs pondérés du risque.

Novartis cède par contre 0,9% à 68,6 francs suisses, délaissé après son point d'activité trimestriel marqué par un BPA un peu meilleur que prévu, mais des revenus conformes aux attentes du marché.

Daimler recule de 1,6% à 40,2 euros à Francfort, le constructeur automobile ayant dévoilé des bénéfices inférieurs aux attentes au titre du premier trimestre 2013 et révisé en baisse ses prévisions d'EBIT pour l'ensemble de l'exercice.

Sur l'OMX, Ericsson recule de 0,1% à 76,8 couronnes suédoises, sanctionné pour une chute de 86% du résultat net de l'équipementier télécoms, une chute liée toutefois essentiellement à un effet de base défavorable.

Heineken plonge de 6,8% à 53,8 euros et fait figure de lanterne rouge à Amsterdam, son bénéfice opérationnel ajusté ayant reculé dans le sillage de ses revenus, malgré les économies de coûts générées par le programme TCM2.

A Paris, France Telecom progresse de 2,5% à huit euros, après avoir présenté un cash-flow opérationnel de près de deux milliard d'euros au premier trimestre, ce qui le place en bonne voie pour atteindre son objectif sur l'année.

De l'autre côté de l'Atlantique, les marchés prendront connaissance ce mercredi notamment des trimestriels de Boeing et de Procter & Gamble, ainsi que des commandes de biens durables pour le mois de mars.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...