Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'potentiel de rattrapage de la zone euro' (Oddo AM)

Marché : 'potentiel de rattrapage de la zone euro' (Oddo AM)

tradingsat

(CercleFinance.com) - Laurent Denize et Nicolas Chaput, co-directeurs des investissements chez Oddo Asset Management, ont réuni la presse ce jeudi, afin de livrer leur stratégie d'investissement pour 2014.

Leur scénario central pour cette année prévoit une croissance globale modérée mais en accélération avec des cycles différenciés. 'Les banques centrales restent la clé de la croissance encore cette année.'

Les deux professionnels ont la conviction que la BCE va déployer des moyens non-conventionnels : LTRO (opération de refinancement à long-terme), élargissement de l'éventail des garanties ('collatéraux') exigées en échange de ses prêts, afin de permettre aux banques les plus en difficulté d'accéder à ses financements, ou encore baisse du taux de refinancement.

Ils constatent que les flux acheteurs sur les actions européennes viennent juste de démarrer et ont mis en lumière le potentiel de rattrapage de la zone euro, plus particulièrement en faveur des pays périphériques.

'Le rapport des Price to Book entre les Etats-Unis et l'Europe est aujourd'hui proche de sa moyenne sur dix années avec encore une légère décote pour l'Europe', ont précisé Laurent Denize et Nicolas Chaput, invitant à privilégier, sur le Vieux Continent, les dossiers présentant une valorisation raisonnable.

Ils voient encore du potentiel de valorisation sur le marché britannique, profitant de bonnes nouvelles économiques sur le front de l'emploi, des entreprises et des consommateurs, et de manière sélective, sur l'Europe du Nord. 'Le marché suisse semble à son prix.'

Les spécialistes disent privilégier le stock-picking plutôt que l'approche sectorielle. Néanmoins, ils aiment particulièrement le secteur bancaire espagnol, les assurances et certains secteurs domestiques qui devraient bénéficier d'un environnement moins compliqué.

Laurent Denize et Nicolas Chaput estiment par ailleurs que le marché américain, bénéficiant de fondamentaux favorables, est à son prix mais pourrait continuer à être tiré par la croissance.

Concernant les marchés émergents, ils préfèrent rester en retrait pour le moment, car des corrections supplémentaires pourraient intervenir suite au tapering (réduction des rachats d'actifs de la Fed).

En matière d'obligations corporate, Oddo AM apprécie le High Yield européen, au regard des fondamentaux sains et du marché diversifié. Quant aux obligations d'Etat, la société de gestion voit de la valeur sur les pays périphériques de la zone euro.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...