Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pluie de records, tout repose sur banques centrales

Marché : Pluie de records, tout repose sur banques centrales

tradingsat

(CercleFinance.com) - Encore une belle journée où toutes les classes d'actifs progressent de concert: aussi bien les matières premières que les actions... et les obligations (emprunts d'état et dettes corporate).

Une série de statistiques publiées aux Etats Unis ont fait souffler le chaud et le froid mais les odes T-Bonds qui se détendent de 2Pts de base à 2,2950%.

Cela peut sembler paradoxale après la publication d'une révision à la hausse inattendue du PIB américain au troisième trimestre.

Celui-ci est en effet ressorti à 3,9% en deuxième estimation, soit 0,4 point de plus qu'en 'estimation flash', alors que les économistes tablaient au contraire sur un recul autour de 3,2% (de crainte que la hausse du Dollar n'ait affecté le chiffre des exportations).

Mais cette croissance plus robuste que prévu est tempérée par l'indice de confiance des consommateurs US (du Conference Board) qui ressort un peu en retrait par rapport aux anticipations (à 88,7 contre 94,1 et 95,5 anticipé).

Un autre bémol provient de l'évolution du prix des logements, en repli en septembre de -0,3% (après +0,2% en août).

Les prix dans les 20 plus grandes métropoles US glisse à +4,9% en rythme annuel contre +5,6% au mois d'août.

En Europe, les chiffre continuent de ne pas être très bon et le marché se rassure avec ce qu'il peut: l'Allemagne a échappé de justesse à la récession (PIB en hausse de +0,1%, confirmé), essentiellement grâce à la hausse de 0,7% de la consommation des ménages.
En France, le moral des milieux d'affaires s'est légèrement amélioré avec un baromètre à 99 contre 98 en octobre.

Les marchés font cependant montre d'un optimisme militant avec l'enfoncement de tous les planchers historiques en terme de rendement à travers l'Europe.

Ils tablent ouvertement sur une action résolue de Mario Draghi pour juguler le risque de déflation mais n'oublient pas non plus que la banque centrale a réduit de vingt-cinq points de base (à 2,75%) son principal taux directeur et se dit prête à aller plus loin.

Alors on assite à un florilège de nouveaux records absolus sur les OAT à 1,05%, les Bunds allemands (-4Pts de base à 0,7070%), sur les 'bonos' espagnols à 1,92% (-5Pts de base), les BTP italiens (-4Pts à 2,12%) et le '10 ans portugais' bascule sous les 3%.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...