Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'piétinement possible à court terme' (Groupama AM)

Marché : 'piétinement possible à court terme' (Groupama AM)

tradingsat

(CercleFinance.com) - L'équipe de direction de Groupama Asset Management a convié la presse à une réunion ce jeudi, afin de livrer ses perspectives pour l'année qui s'ouvre.

Elle a mis en lumière la reprise synchrone dans les pays développés avec les Etats-Unis, encore une fois, comme moteur de la croissance.

Après 3,2% en 2012 et 2,9% en 2013, la croissance mondiale s'établirait à 3,4% en 2014 et à 3,6% en 2015. Groupama AM affiche des prévisions supérieures au consensus pour les pays anglo-saxons et inférieures au consensus pour la zone euro et les émergents.

La société table sur une stabilisation en zone euro, après les progrès réalisés en termes d'assainissement budgétaire et de réformes structurelles. 'L'Union bancaire constituera une vraie étape vers la sortie des crises financière et souveraine.'

Les spécialistes estiment que tant que la baisse de l'inflation n'affecte pas les anticipations des agents, le risque d'un processus déflationniste reste limité.

'Ce qui préoccupe la BCE, ce n'est pas d'avoir un niveau d'inflation faible aujourd'hui, c'est plus le risque que cela affecte les anticipations d'inflation', ont-ils précisé.

Selon eux, l'institution, qui n'a aucun tabou dans les instruments monétaires, agira immédiatement si la perception d'inflation se dégrade.

La Fed devrait quant à elle adopter 'une politique des petits pas', avec la normalisation très progressive du QE. Le tapering s'achèverait au quatrième trimestre 2014. 'Si les indicateurs d'inflation baissent, la Fed marquera une pause.'

Pour Groupama AM, les résultats des entreprises doivent prendre le relais en 2014 sur les marchés actions qui pourraient progresser comme les bénéfices, bien qu'un piétinement soit envisageable à court terme.

Les professionnels voient le CAC 40 progresser de 8% en un an, à 4600 points, et le S&P500 grimper de 9% à 2000 points.

Ils surpondèrent les actions. En zone euro, ils expriment leur intérêt pour les small & mid caps, et concernant les actions internationales, ils n'affichent pas de préférence nette.

Enfin, Groupama AM a communiqué sur sa faible exposition aux pays émergents, caractérisés par une volatilité élevée et une croissance moindre.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...