Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Peu de volatilité sur les taux malgré imbroglio grec

Marché : Peu de volatilité sur les taux malgré imbroglio grec

tradingsat

(CercleFinance.com) - Marché: peu de volatilité malgré l'imbroglio grec

Un calme précaire règne ce jeudi sur les marchés obligataires européens malgré la transformation du 'quiproquo' sur l'accord de refinancement de la Grèce en 'imbroglio'.

L'annonce unilatérale -par un 'officiel' grec- de la rédaction d'une feuille de route qui satisfait Athènes et les créanciers avait peut-être été faite pour juguler le 'bank run' qui sévit depuis février (2MdsE par semaine selon les dernières estimations) et qui prive les banques helléniques de fonds propre (elles ne doivent leur survie qu'au fonds d'urgence de la BCE ELA).

Pierre Moscovici a douché cet après-midi l'euphorie des opérateurs en déclarant que 'l'affirmation selon laquelle 75% du chemin avait été accompli entre la Grèce et ses créanciers était inexacte'.

Pierre Blanchard du FMI apporte de son côté du crédit aux rumeurs de la préparation d'un 'Grexit' en lâchant cette petite phrase 'l'Eurozone pourrait survivre à un départ de la Grèce'.

Malgré le régime de douche écossaise des dernières 24H, les opérateurs veulent croire qu'un compromis sera trouvé avant le 5 juin puisque le '10 ans' grec se détend de 11,54 vers 11,08% tandis que le '2 ans' (ultra-volatile) voit son rendement théorique chuter de 25 vers 23,5%.

Alors que l'embellie est réelle sur la dette souveraine grecque, les rendements semblent complètement figés en Allemagne et en France puis en Belgique à respectivement 0,535% sur les Bunds, 0,85% sur les OAT et 0,8580% sur le '10 ans' belge.

Une dégradation de 5Pts de base affecte les 'bonos' espagnols (+4,5Pts de base à 1,86%) et les BTP italiens ressortent quasi stables, à 1,86% (contre 1,85% mercredi): la parité entre les taux longs ibériques et italiens est pratiquement actée, l'écart par rapport aux OAT et au '10 ans' belge remonte à 100Pts de base (et 130Pts par rapport aux Bunds).

Les T-Bonds US consolident quasiment à l'horizontal à 2,14/2,15% après la publication d'une hausse de +3,4% des promesses de vente de logements neufs par la NAR (Fédération nationale des agents immobiliers US).

Cela contrebalance le recul de -3,3% annoncée en avril et la FED pourrait s'émouvoir d'une hausse de +14% des ventes augmentent en rythme annuel (mais aucun stress concernant une hausse de taux dès l'automne n'est décelable ce jeudi).

L'autre chiffre du jour a suscité peu de réactions: le Département du Travail US a dénombré 282.000 nouveaux inscrits aux allocations chômage la semaine dernière, en hausse de 7.000 par rapport à la précédente, alors que le consensus prévoyait une baisse vers 270.000.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...