Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pékin aimerait que Washington reconnaisse ses efforts sur le yuan

Marché : Pékin aimerait que Washington reconnaisse ses efforts sur le yuan

Marché : Pékin aimerait que Washington reconnaisse ses efforts sur le yuanMarché : Pékin aimerait que Washington reconnaisse ses efforts sur le yuan

par Megha Rajagopalan et Patrick Temple-West

PEKIN/WASHINGTON (Reuters) - La Chine a réagi mercredi aux déclarations des Etats-Unis jugeant que le yuan était trop faible en exhortant Washington à reconnaître ses efforts en vue de "parfaire et réguler" son régime des changes.

Washington a averti Pékin mardi que sa monnaie était trop faible, doutant de la volonté de la Chine de laisser les forces du marché guider l'évolution du yuan.

Dans un rapport semestriel remis au Congrès, le Trésor américain s'abstient de faire de la Chine un pays manipulateur des taux de change mais il la distingue, parmi les grands partenaires commerciaux des Etats-Unis, pour ses pratiques en la matière.

"Les récentes évolutions (...) du taux de change sont source de préoccupations singulièrement graves si elles augurent d'un retour en arrière de la Chine vis-à-vis de son intention de laisser le taux de change refléter les forces du marché", écrit le Trésor.

Hua Chunying, porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a déclaré que Pékin poursuivrait la "réforme du mécanisme de change du renminbi (yuan)". "Nous voulons parfaire et réguler le mécanisme des changes", a-t-elle dit.

"Nous espérons que les USA peuvent prendre ceci en compte de manière correcte, traiter de manière appropriée les questions commerciales pertinentes, liées au taux de change du renminbi et adopter une attitude constructive avec la Chine".

Washington considère la gestion de leur taux de change par la Chine et par certains pays en développement comme une entrave au rééquilibrage de l'économie mondiale.

Bon nombre d'entreprises et de parlementaires américains affirment que la Chine déprécie volontairement le yuan pour donner à ses entreprises un avantage sur les marchés internationaux.

Certains pays en développement arguent que la politique monétaire ultra-accommodante des Etats-Unis les inonde de liquidités, les obligeant à se constituer des réserves en dollar pour intervenir sur le marché et préserver la stabilité des monnaies locales.

Tout en prenant acte d'une hausse du yuan l'an passé, le rapport du Trésor américain la juge trop lente pour remettre en cause un "taux de change du renminbi qui reste nettement sous-évalué".

De surcroît, le fait que le yuan baisse cette année "suggère des actions permanentes pour entraver la détermination (de son taux de change) par le marché", poursuit le Trésor.

(Wilfrid Exbrayat pour le service français, édité par Marc Joanny)

Copyright © 2014 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...