Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Peine à revenir dans le vert

Marché : Peine à revenir dans le vert

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés actions européens ne parviennent pas à revenir majoritairement dans le vert, après la parution de données contrastées aux Etats-Unis qui laissent les indices de Wall Street dans l'incertitude.

Zurich gagne 1,6% et Athènes 0,9%, mais Paris et Bruxelles cèdent 0,1%, Francfort 0,3%, Milan et Madrid 0,5%, Amsterdam 0,6%, Londres 0,8%, et Lisbonne 0,9%. A New York, le Dow Jones avance de 0,2%, mais le Nasdaq perd 0,4%.

Le cabinet de services aux entreprises ADP a dénombré 213.000 créations d'emplois privés le mois dernier aux Etats-Unis, contre 253.000 en décembre, alors que les économistes tablaient sur un recul moins marqué autour de 230.000 nouveaux postes.

En revanche, l'indice ISM non manufacturier s'est accru à 56,7, là où le consensus des économistes tablait sur une stabilité à 56,5, et l'indice PMI des services a été révisé en légère hausse à 54,2, contre 54 en estimation flash.

Enfin, les stocks hebdomadaires de pétrole brut et d'essence aux Etats-Unis ont été annoncés en hausses de 6,3 millions de barils et de 2,4 millions de barils respectivement, ce qui pousse à la baisse le cours du baril WTI vers les 50 dollars.

Dans la zone euro, l'indice PMI final Markit composite se redresse à 52,6 en janvier, par rapport à son estimation flash de 52,2 (et 51,4 en décembre), signalant donc une croissance accélérée de la région.

'Parmi les menaces qui continuent toutefois de peser sur l'économie de la zone euro, figurent les risques d'aggravation de la crise grecque et les tensions politiques avec la Russie', prévient cependant Chris Williamson, chief economist à Markit.

A contre-courant de la tendance à Londres, GSK avance de plus de 0,5% à la suite de l'annonce d'une légère hausse des dividendes malgré des résultats annuels en retrait, en raison notamment d'effets de changes.

L'action BBVA prend 3% à Madrid, salué pour une hausse de 86,3% du résultat net part du groupe de la banque en 2014, sans tenir compte des plus-values de cessions par nature exceptionnelles enregistrées en 2013.

Hugo Boss s'affaisse de 2% à Francfort, après la présentation par le fournisseur de vêtements haut de gamme de performances décevantes au titre de son quatrième trimestre, marqué en particulier par un ralentissement de la croissance des ventes.

LVMH progresse de 7,5% et signe la plus forte hausse du CAC 40 à Paris, après un résultat opérationnel en baisse en 2014, mais qui s'est accompagné d'une performance meilleure que prévu de sa marque de luxe phare Louis Vuitton.

Copyright (c) 2015 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...