Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Pas de décalage de l'obligataire après Draghi

Marché : Pas de décalage de l'obligataire après Draghi

tradingsat

(CercleFinance.com) - La conférence de presse de Mario Draghi depuis 14H30 en direct de la Banque de France à Paris ne provoque pas de décalage mesurable des marchés obligataires, le patron de la BCE excelle dans l'art de ne rien dévoiler de ce qui préoccupe les investisseurs (il était très attendu sur des sujets comme l'éventuelle mise en oeuvre d'un ' LTRO-3 ' ou la situation des banques italiennes).

Les marchés restent donc sur leur faim... le seul mouvement notable affecte les devises avec un Dollar qui franchit les 1,36E (puisque le thème du 'TRO' n'a pas été détaillé).

La ' bonne nouvelle du jour ', c'est le sentiment que le gouvernement Letta pourrait survivre au vote de confiance qu'il a sollicité en fin de semaine dernière (le camp Berlusconi apparait profondément divisé sur l'opportunité ou non de provoquer de nouvelles élections).

Les taux longs italiens bénéficient ainsi d'une poursuite de la détente des taux longs amorcée hier après-midi : le rendement du BTP-2023 se détend de 7Pts de base à 4,21% (contre 4,6% lundi à l'ouverture) et revient en-deçà de celui des ' bonos ' espagnols qui se dégradent (de 4,18 vers 4,22%).
Le Bund allemand consolide de -1,5% à 1,84% contre 1,81%, l'OAT dérive de 2,28 vers 2,30%.

Côté Amérique, le premier 'chiffre US du jour' provoque une petite des taux longs: le rendement fléchit de 3Pts de base à 2,63%, une réaction relativement logique avec la publication d'un faible montant de 166.000 créations de postes dans le secteur privé en septembre, selon le cabinet de services aux entreprises ADP.

Le consensus des économistes anticipait +175.000 en moyenne, un chiffre comparable à celui publié en août.

Mais les 176.000 créations de postes annoncées le mois dernier n'y sont pas: ADP révise en baisse sa précédente estimation à 159.000.

Plus précisément en septembre, le secteur industriel n'a généré que 19.000 postes (dont 16.000 dans la construction et 1.000 dans l'industrie manufacturière), alors que celui des services en a créé 147.000 (il s'agit majoritaire de mini-jobs mal payés dans la distribution).


Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...