Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Partagé sur les données de la croissance

Marché : Partagé sur les données de la croissance

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens se dirigent vers une clôture en ordre dispersé, les opérateurs se montrant toujours partagés sur les conclusions à tirer des estimations de croissance dans la zone euro publiées dans la matinée.

Milan gagne 0,9%, tandis que Paris prend 0,4%, Londres 0,2% et Amsterdam 0,1%, mais Bruxelles stagne, Francfort et Lisbonne cèdent 0,1%, Madrid 0,2% et Zurich 0,6%. A New York, le Dow Jones recule de 0,1% et le Nasdaq de 0,2%.

Au cours du troisième trimestre 2014, le PIB corrigé des variations saisonnières a augmenté de 0,2% dans la zone euro, dont des hausses de 0,1% pour l'Allemagne et de 0,3% en France, des chiffres qui éloignent les craintes d'un retour en récession du vieux continent.

'Cependant, ces données vont diminuer les espoirs selon lesquels la Banque Centrale Européenne sentirait le besoin de prendre des mesures supplémentaires pour stimuler la croissance', nuance Chris Williamson, chief economist chez Markit.

'L'inflation demeure à des niveaux dangereusement faibles (+0,4% en rythme annuel au mois d'octobre), ce qui risque de poser des difficultés à la BCE', note pour sa part Azad Zangana, économiste Europe chez Schroders.

Aux Etats-Unis, les ventes de détail ont rebondi comme prévu de 0,3% au mois d'octobre, tandis que les prix à l'importation ont chuté de 1,3% sous l'effet d'un plongeon de 6,5% des prix des carburants importés.

L'indice du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan est ressorti en hausse plus forte que prévu, à 89,4 points en première estimation en novembre. En outre, les stocks des entreprises se sont accrus comme prévu de 0,3% en septembre.

Côté valeurs, Bouygues grimpe de 5% à 28,4 euros à Paris, entouré après un léger relèvement des objectifs du conglomérat pour l'ensemble de 2014, à l'issue de résultats gonflés par des plus-values nettes de cession de la participation de Colas dans Cofiroute.

Airbus s'adjuge quant à lui 1,8% à 48,6 euros, le constructeur aéronautique ayant engrangé des bénéfices en hausse sur les neuf premiers mois de l'année, et déclaré que le nombre de commandes nettes d'avions commerciaux sera supérieur aux livraisons en 2014.

Salvatore Ferragamo bondit de 5,3% à 20,5 euros à Milan, au lendemain de la publication trimestrielle de la maison de luxe italienne, qui traduit 'la bonne capacité du groupe à résister à un environnement moins porteur', selon Aurel BGC.

Le titre RWE abandonne 2,4% à 26,2 euros à Francfort, pénalisé par un article du Rheinische Post selon lequel le groupe énergétique allemand envisagerait de réduire son dividende en cas de résultats dans le bas de ses attentes cette année.

L'action Nokia s'inscrit en baisse de 4,8% à 6,3 euros sur l'OMX, bien que l'équipementier télécoms finlandais se soit montré optimiste à l'occasion d'une rencontre avec les investisseurs, revendiquant des 'progrès évidents' dans la réalisation de ses projets.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...