Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Partagé avant les rendez-vous de la semaine

Marché : Partagé avant les rendez-vous de la semaine

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les indices européens se montrent partagés en fin d'après-midi, et hésitent sur la conduite à tenir à l'approche d'une importante série de rendez-vous prévus au cours de cette première semaine boursière complète de l'année.

Madrid gagne 1,3%, Milan 1% et Lisbonne 0,5%, Francfort et Londres avancent de 0,2%, mais Zurich se stabilise, Paris et Amsterdam cèdent 0,1%, et Bruxelles 0,2%. A New York, le Dow Jones grappille 0,1%, tandis que le Nasdaq cède 0,4%.

Parmi les évènements qui pourraient influer sur le cours de la semaine, figurent notamment les 'minutes' (compte-rendu) de la dernière réunion de la Fed, mercredi, à la veille des réunions de politique monétaire de la Banque d'Angleterre et de la BCE.

'Dans un contexte plus large, nous nous attendons à ce que la Banque Centrale Européenne laisse sa politique monétaire inchangée lors de sa prochaine réunion cette semaine et sur la plus grande partie de 2014', estime à ce sujet Bank of America-Merrill Lynch.

La semaine s'annonce aussi chargée sur le front des données macroéconomiques, avec en point d'orgue le rapport sur l'emploi aux Etats-Unis (vendredi), qui pourraient révéler un peu moins de 200.000 créations d'emplois non agricoles en décembre.

En attendant, les investisseurs ont pris connaissance d'un indice d'activité ISM non manufacturier qui est retombé à 53 le mois dernier, contre 53,9 en novembre, alors que les économistes et analystes anticipaient un chiffre autour de 54,5.

En revanche, les commandes à l'industrie américaine ont rebondi de 1,8% au mois de novembre, après une baisse de 0,5% au mois précédent (chiffre d'ailleurs révisé par rapport à une estimation initiale qui était de -0,9%).

De ce côté de l'Atlantique, la croissance du secteur privé de la zone euro s'accélère en décembre, d'après l'indice PMI final Markit composite qui se redresse à 52,1 le mois dernier, avec néanmoins une nouvelle déception du côté de la France.

'Si la reprise s'opérant dans le reste de la région pourrait aider l'Hexagone à revenir à la croissance, seules des réformes structurelles pourront garantir une reprise solide et durable dans la deuxième économie de l'union monétaire', juge l'économiste Chris Williamson.

A Francfort, Puma perd 1,6% à 228,4 euros, affecté par une dégradation chez HSBC de 'surpondérer' à 'neutre', le broker voyant un potentiel de revalorisation limité pour le titre de l'équipementier sportif allemand.

En queue du SBF120 à Paris, Edenred chute de 5,3% à 23 euros, tandis qu'UBS réitère son opinion 'neutre' et son objectif de cours de 24 à 23,55 euros, pour tenir compte de l'effet de la dévaluation du bolivar vénézuélien.

Eni avance de 0,7% à 17,6 euros à Milan, alors que la compagnie pétrolière italienne lance ce jour un programme de rachat d'actions qui pourrait atteindre six milliards d'euros au maximum, soit 10% de son capital.

Copyright (c) 2014 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...