Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Ouverture de la centrale solaire géante de Shams 1 aux Emirats

Marché : Ouverture de la centrale solaire géante de Shams 1 aux Emirats

Marché : Ouverture de la centrale solaire géante de Shams 1 aux EmiratsMarché : Ouverture de la centrale solaire géante de Shams 1 aux Emirats

DUBAI (Reuters) - Les Emirats arabes unis (EAU) ont inauguré dimanche la plus grande centrale solaire concentrée au monde, dont la mise en service est présentée comme une étape clé dans le développement des énergies renouvelables au Moyen-Orient.

Le groupe Masdar, détenue par l'émirat d'Abou Dhabi et dédié aux énergies renouvelables et ses partenaires français Total et espagnol Abengoa ont mis trois ans pour sortir la centrale Shams 1 de terre, au prix d'un investissement de quelque 600 millions de dollars (460 millions d'euros).

Le Moyen-Orient, à cause de ses ressources en énergies fossiles, accuse un fort retard sur l'Europe, les Amériques et l'Asie en matière d'énergies renouvelables.

"A l'image du reste du monde, la région est confrontée à des besoins croissants en énergie et s'efforce en même temps de réduire son empreinte environnementale", a déclaré Sultan Ahmed Al Jaber, PDG de Masdar, dans un communiqué publié à l'occasion de l'inauguration.

L'émirat le plus riche des EAU vise une proportion de 7% de son électricité provenant de sources alternatives à l'horizon 2020. A titre de comparaison, cet objectif a été atteint ou dépassé par 21 des 27 Etats membres de l'Union européenne il y a quatre ans.

Shams 1 aura une capacité de 100 mégawatts, dix fois supérieure à celle de la deuxième centrale la plus importante du pays et suffisante pour alimenter 20.000 foyers en électricité.

Cela reste modeste au regard des capacités installées de milliers de MW en Allemagne ou en Espagne ces dernières années, tandis que l'Inde a des capacités de 1.200 MW.

L'Arabie saoudite, qui ambitionne de devenir un gros producteur d'énergie solaire, dispose à ce jour de capacités de moins de 50 MW.

Daniel Fineren, Véronique Tison pour le service français

Copyright © 2013 Thomson Reuters

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...