Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : Optimiste avant les réunions de la Fed et de la BCE

Marché : Optimiste avant les réunions de la Fed et de la BCE

tradingsat

(CercleFinance.com) - Les marchés européens abordent avec confiance une semaine qui s'annonce particulièrement riche avec les réunions de politique monétaire de la Fed et de la BCE, mais aussi les chiffres de l'emploi américain et de nombreux résultats d'entreprise.

Milan s'adjuge 1,6%, Madrid 1,3% et Lisbonne 1%, devant Bruxelles (+0,7%), Paris et Francfort (+0,6%), Zurich (+0,4%), Amsterdam (+0,3%) et Londres (+0,1%). Pour mémoire, Wall Street a grignoté 0,1% vendredi.

Si la plupart des Bourses européennes fermeront leurs portes mercredi en raison du 1er mai, la semaine n'en restera pas moins chargée sur le front de l'actualité économique, tant en Europe qu'aux Etats-Unis.

De nombreux indicateurs sont en effet prévus au calendrier, avec en point d'orgue pour la semaine les chiffres de l'emploi américain vendredi : les économistes tablent en moyenne sur une remontée des créations d'emplois non agricoles vers 150.000 en avril.

Surtout, les investisseurs auront les yeux braqués sur la politique monétaire, puisque les comités de la Réserve Fédérale et de la Banque Centrale Européenne annonceront leurs positions respectivement mercredi et jeudi.

Du côté du Fed, 'le discours encore très accommodant du communiqué final devrait encore soutenir les anticipations de poursuite de 'QE' avec un recul du risque inflationniste et des inquiétudes sur l'impact sur la croissance des coupes budgétaires', anticipe Aurel BGC.

Au niveau de la BCE, le bureau d'études estime que le risque de déception des investisseurs est fort après l'évolution brutale du consensus pour anticiper une baisse des taux directeurs dès cette semaine.

'De l'avis général, cette nouvelle baisse aurait peu de chance de relancer la croissance en Europe', souligne Aurel BGC, pour qui il est peu probable que l'ensemble des membres de la BCE prennent une décision s'ils ne sont pas certains qu'elle va y arriver.

La semaine sera enfin marquée par de nombreuses publications de résultats avec par exemple des groupes européens de la trempe de Fiat, AB InBev, BP, Deutsche Bank, Shell, Siemens, Adidas ou BNP Paribas.

WPP recule de 1,5% à 1050 pence à Londres, grevé par HSBC qui passe de 'surpondérer' à 'neutre', l'objectif de cours relevé de 960 à 1150 pence 'ne laissant que peu de marge pour une revalorisation supplémentaire'.

De même, BASF dévisse de 3% à 70,4 euros à Francfort, dans le sillage d'un abaissement d'opinion chez Crédit Suisse de 'surperformance' à 'neutre', à la suite des résultats trimestriels du chimiste allemand et de la performance récente du titre.

A Paris, Renault signe la plus forte hausse du CAC avec des gains de 3% à 54 euros. D'après les professionnels, le constructeur espère obtenir d'ici l'été le feu vert définitif de Pékin pour sa première implantation en Chine.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...