Bourse > Actualités > Points de marché > Marché : 'opportunités dans le secteur de l'eau' (Pictet AM)

Marché : 'opportunités dans le secteur de l'eau' (Pictet AM)

tradingsat

(CercleFinance.com) - A la veille de la journée mondiale de l'eau, Arnaud Bisschop, co-gérant du fonds Pictet Water, a réussi la presse ce jeudi pour évoquer les opportunités au sein du secteur.

Pour Pictet, l'eau est un thème d'investissement à long-terme, avec une visibilité supérieure à la moyenne. La tendance à l'urbanisation fait progresser la demande en services liés à l'eau, et avec la surexploitation des ressources naturelles, l'eau devient une ressource non renouvelable.

Le gérant a mis en lumière une prise de conscience de plus en plus importante de la nécessité d'investir dans une infrastructure liée à l'eau, tandis que la volonté d'externaliser les activités accessoires liées à la gestion de cette ressource grandit.

La consommation d'eau a été multipliée par neuf depuis 1900 et le statu quo devient insoutenable, en raison de la menace d'une pénurie, ce qui favorise la croissance du marché des services de l'eau et crée des opportunités pour les investisseurs en actions.

Ainsi, de nouvelles technologies, de nouveaux services émergent, 'destinés à rendre les investissements du secteur plus intelligents'.

D'autre part, 'les investissements nécessaires en infrastructures s'avèrent colossaux', a indiqué Arnaud Bisschop. Aux Etats-Unis, par exemple, on estime à 240.000 le nombre de ruptures de canalisation par an. A Manhattan, des conduites d'eau en bois existent encore.

En outre, avec les directives européennes sur l'eau, des investissements d'environ 100 à 150 milliards d'euros seront nécessaires dans la prochaine décennie pour la mise aux normes des infrastructures dans tous les pays (Europe de l'Est incluse).

Pictet souligne qu'en Italie, 40% de l'eau est perdue, en raison de conduites défectueuses.

Arnaud Bisschop a indiqué que la thématique de fusions/acquisitions rend également le secteur attractif.

Reconnaissant que les décisions des autorités de régulation peuvent constituer un risque, le gérant estime que les décisions devraient rester raisonnables.

Pour précisions, le portefeuille se trouve fortement exposé aux Etats-Unis, à hauteur de 48%, pour 27% à l'Europe, dont 10% au Royaume-Uni, pour 20% aux émergents et 2,7% à l'Asie.

Il comprend environ 40% de utilities, à caractère défensif, et 60% de valeurs industrielles (sociétés d'ingénierie et de services environnementaux) plus cycliques.

Copyright (c) 2013 CercleFinance.com. Tous droits réservés.

Je donne mon avis

TÉLÉCHARGEZ GRATUITEMENT L’APPLI
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...